NCsoft fait ses comptes – et confirme des projets sur PC

Après le lancement tonitruant de Lineage M l'année dernière, NCsoft voit ses comptes décliner progressivement. Le studio doit renouveler son catalogue mobile, sans délaisser le MMO PC, plus pérenne et plus stable dans la durée.

On le sait, l'industrie du jeu en ligne en Corée connait actuellement une phase de transition : elle s'est longtemps appuyé sur des jeux PC à l'exploitation très longue, mise depuis sur des MMO mobiles à la durée de vie bien plus courte et doit organiser aujourd'hui le renouvellement de son catalogue. NCsoft vient de publier les comptes de son troisième trimestre 2018 et les résultats du géant coréen sont l'illustration des problématiques de l'industrie coréenne actuelle.
Il y a un an, le géant coréen lançait Lineage M (la version mobile du premier Lineage) et enregistrait des résultats records. Mais depuis lors, le groupe accuse une baisse régulière de ses résultats, en attendant de renouveler son catalogue.

Des résultats moroses

Concrètement, au troisième trimestre 2018, NCsoft enregistrait un chiffre d'affaires de 403,8 milliards de wons (315,6 millions d'euros), en basse de 7% par rapport au trimestre précédent et de 44% au regard du même trimestre en 2017 (marqué par le lancement de Lineage M). Même tendance pour le résultat opérationnel, établi à 139 milliards de wons (108,6M€), en baisse de 13% en glissement trimestriel et de 58% en glissement annuel.

NCsoft fait ses comptes – et confirme des projets sur PC
NCsoft : résultats du troisième trimestre 2018 par jeux

Ces résultats s'expliquent notamment par l'absence de nouveaux lancements de jeux sur la période, mais aussi parallèlement à une stagnation général des résultats générés par le catalogue actuel du studio et une baisse significative de 44% des royalties touchés par le groupe (pour l'exploitation de ses jeux par des éditeurs tiers, hors de Corée).
Dans le détail, on retient aussi que le jeu mobile représente toujours l'essentiel des activités du groupe, à hauteur de 169M€ sur le trimestre, en progression de 3% par rapport au trimestre précédent, mais en baisse brutale de 60,7% en un an. Et ce résultat des jeux mobiles est à mettre en perspective avec celui des cinq principaux MMO PC du groupe (par ordre d'importance, Lineage, Blade and Soul, Guild Wars 2, Aion et Lineage II), qui ne génèrent « que » 96,4M€ sur le trimestre, mais dont les résultats sont stables : +1,5% d'un trimestre à l'autre, +1,2% sur l'année.

Et NCsoft ne s'attend pas à ce que ces résultats progressent à court terme, dans la mesure où le studio ne prévoit pas de lancement de nouveaux jeux avant le deuxième trimestre 2019, qui devrait être marqué par la sortie de Lineage 2M, puis de plusieurs de ses autres MMO mobiles actuellement en développement -- on l'évoquait, le groupe se focalisera sur les MMO mobiles à court et moyen terme.

Aussi des projets sur PC

NCsoft abandonne-t-il pour autant le MMO PC ? À l'évidence non. Interrogé sur le sujet dans le cadre de sa présentation de comptes, le CEO Kim Taek-jin précise avoir conscience de « la forte demande » des joueurs pour les autres plateformes que le mobile, illustré à la fois par le succès commercial du lancement de Lost Ark en Corée et les réactions des joueurs à l'annonce de Diablo Immortal durant la BlizzCon 2018. Et de rappeler que NCsoft a au moins deux projets de jeux « PC et consoles » actuellement en cours : l'un en développement en Corée (manifestement le Project TL) et l'autre aux États-Unis. En outre, « plusieurs jeux PC et consoles seront annoncés successivement dans les années à venir ».
Et le CEO explique cette nécessaire diversification du catalogue de NCsoft : les jeux mobiles sont conçus certes (sensiblement) plus rapidement que leur équivalent PC, mais ont aussi une durée de vie plus courte et nécessitent également d'être mis à jour plus souvent, à un rythme plus soutenu. À l'inverse, les MMO PC sont plus long à concevoir, mais fidéliseraient les joueurs plus longtemps, même avec des mises à jour davantage espacées dans le temps. Les deux approches complémentaires sont donc nécessaires selon le CEO. De même que le fait de distribuer son catalogue de jeux partout dans le monde : à ce titre, en 2019, NCsoft s'attachera plus spécifiquement à lancer ses jeux « à l'étranger » (hors de Corée, d'abord en Asie puis en Occident).

Réactions (45)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

49 aiment, 50 pas.
Note moyenne : (103 évaluations)
3,8 / 10 - Médiocre