Critiques et tests RSS

  • 19 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    30 personnes sur 33 ont trouvé cette critique utile.
    Voila à quoi se résume ma pensée sur ce jeu : tout est dans mon titre.

    Je ne reprendrai pas les nombreux sujets abordés par les joueurs ci dessous (trop de bash, pvp etc) même si j'en pense pas moins, non j'ai plutôt envie de vous parler de comment j'ai vécu ce jeu.

    Déjà on achète le jeu, on ouvre la boite, on est pas mal content comme toujours et on se dit j'espère que ca va me plaire,
    la couverture est belle, le livret aussi, l'asmodienne dessinée dedans est vraiment très belle, bon j'ai pas pris la version collector, on fera l'impasse dessus.

    Quel joli menu ! Mais pourquoi on doit se farcir le logo ncsoft pendant 30 secondes ? Et pourquoi faut-il que l'explorer s'ouvre obligatoirement sur la page officielle quand on quitte le jeu et si je veux pas y aller ? hein ? si je veux pas y aller ?

    Dans ce jeu, il faut choisir entre 2 factions, zut encore le serveur divisé en deux, ça devient une habitude malheureuse ça.
    Non mais c'est vrai à la fin ! on a tous connu un certain jeu ou il y a deux faction on ne pourrait pas varier un peu ?

    Deux choix elyséens ou asmodien, mon choix va vers les asmodiens tellement plus charismatique à mon gout, je créer mon perso, je le trouve super beau, trop réussi, oui ça sera mon fidèle personnage que j'espère garder des mois, : ) un gros sourire aux lèvres apparu sur mon visage.

    Le jeu est beau, ça tourne pas mal, les joueurs sont sympa, et j'ai eu l'intelligence d'aller sur un serveur nouveau plutot que d'attendre patiemment sur les file d'attente.

    Et donc oui ! , je joue pas mal, ma guilde est sympa, mais quelques temps plus tard, beaucoup disparaissent peu à peu, mais pourquoi ? il est pourtant bien ce jeu, il est fun, les musiques sont sympa, les quêtes aussi, l'univers est magique, le fait d'être dans la planète me fascine.
    Il a l'air d'avoir de l'avenir, et moi j'ai pas envie d'aller sur un autre mmorpg

    Peu à peu, je continue à jouer mais de moins en moins, je ne sais pour quelle raison d'ailleurs, je n'ai plus envie d'enchainer les heures, tant mieux peut être.

    Mais par usure, et après avoir bien roulé sa bosse dans la deuxième zone de chez les asmodiens, là ou il y a griffe noir) adgard je crois.

    Je commence à avoir peu envie de jouer, la zone suivante avec des yétis ne me plait pas plus, j'ai l'impression de tout devoir recommencer.

    Le gameplay du spiritualiste commence a me faire suer,. oh oh stop j'en ai marre !

    Mare ! surtout après avoir regardé une sublime vidéo d'un joueur coréens mage 50 ganker dans les abysses, la je me dis, ca déchire tout, je refais un perso ! un mage !

    Puis finalement c'est encore plus barbant, je m'ennuie encore plus contre les monstre, meurs souvent, la guilde elle il y a longtemps qu'elle est devenue déserte, j'évolue donc seul.

    Et si je m'étais trompé ? et si les élyséens me convenaient d'avantage, en effet, à chaque retour à pandemonium, j'ai le cafard, la ville est soporifique et la musique lourde ! je change !

    Et je recommence encoOOre et encoore... tout !
    Après tout, pas grave vu que j'étais tout seul.

    Je refais un perso, en essayant de recréer la même apparence que l'ancien, une fois la zone du début achevé, le glas sonna : plus envie de jouer, plus envie même de payer l'abonnement, je commence à comprendre, pourquoi toute mes connaissance ont lâché l'affaire, je me faisais tout simplement suer...

    C'est sur ce mot que se termine ma critique.
    Publié le 19 nov. 2009 à 18:27, modifié le 19 nov. 2009 à 18:46
    30 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 oct. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 10 ans.
    29 personnes sur 43 ont trouvé cette critique utile.
    Bien que le jeu soit dans l'ensemble très stable et dépourvu de bugs majeurs, d'un graphisme aboutis, il reste hyper classique.

    On notera le vol, mais Aion n'est pas le seul jeu à le gérer, et en soit ce n'est pas une option qui le rends incontournable.

    L'environnement reste dans du classique heroic-fantasy, alors que le marché du MMO est déjà inondé de cet environnement !

    La forte connotation asiatique-manga peu - malgré la tentative pour les clients occidentaux de pouvoir '' occidentaliser leurs caractères - rebuter une partie de joueurs potentiel, et son système de bashing directement hérité de la tradition des MMO asiatique, rebuter les joueurs occasionnels, car beaucoup trop lente et répétitive.

    Le système de classe souffre lui aussi d'une grande pauvreté de choix (4 classes identique sur les deux royaumes et 4 ''sous'' classes. Ce qui ne permet pas de faire des compositions de groupes originales et hétéroclites.

    Aion n'est pas intrinsèquement un mauvais jeu, il est juste '' moyen '', sans originalité.

    On peut regretter que l'éditeur n'ait pas osé un pari plus risqué, mais beaucoup plus intéressant pour le joueurs.
    Publié le 17 sept. 2009 à 12:04, modifié le 8 oct. 2009 à 14:51
    29 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 mars 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    37 personnes sur 43 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de yummies
    J'avais entendu parler de ce jeu vers octobre 2009, par des amis qui venaient de quitter un autre MMO (oui vous avez deviné, il s'agit de l'innommable).

    Pensant trouver un jeu qui me ferait découvrir de nouvelles expériences ludiques, après avoir vu quelques vidéos du gameplay, lu quelques retours de joueurs de JOL, j'ai donc acheté le jeu.
    De plus, je venais de renouveler le contenu de ma tour et je jouais donc avec une carte vidéo dernier cri, un processeur décent et de la mémoire vive en assez grande quantité pour éviter que je n'entende mon disque dur crier grâce.

    Donc question matos, j'étais paré.
    Je lance le jeu, et je commence à créer mon personnage. Pour tout vous dire, c'était rafraîchissant.
    On sélectionne tout d'abord sa classe de personnage (je vais y revenir).
    Il y a tellement de possibilités de personnalisation ! Même en optant pour des paramètres prédéfinis, on tombe sur une apparence potable.
    Taille, corpulence, traits du visage, position du nez, des yeux, couleurs, forme des oreilles, et j'en passe.
    Avec un peu de patience, on peut même créer des lutins (ou chibi si vous préférez).

    Ca brille... !


    On remarque immédiatement la beauté du jeu, les lumières et le dynamisme de la caméra lors du transport. Les animations, sûrement effectuées en motion-capture, rendent les personnages assez crédibles. On sent le poids des armes, le recul de l'arc, le frou-frou des jupes... La physique est néanmoins discutable.
    On remarque des problèmes de texture parfois. Mais les effets d'eau sont des plus réussis.
    On va dire que ça change des moteurs graphiques habituels.
    Une fois l'île des débutants terminée, on a la possibilité de rejoindre la cité de sa faction puis de commencer notre nouvelle expérience ludique.

    Les mains dans le cambouis


    La phase d'introduction au jeu vous plonge dans l'ambiance, et on profite de ces premiers moments pour se faire la main.
    On n'est pas trop perdu, ça ressemble à un mmo "moderne", dixit l'innommable. Donc, la prise en main n'est pas difficile, à la limite on prend même le joueur expérimenté pour un handicapé, mais après tout, il arrive que des nouveaux joueurs se mettent aux MMO alors ce n'est pas grave, d'autant plus qu'on peut indiquer au système qu'on n'est pas un débutant (même si on loupe des trucs importants par la suite cela dit).
    On clique sur le monstre, on fait paf avec cette touche, on regen avec cette touche, etc. Les doigts dans le nez quoi.

    Le jeu intègre une carte que l'on peut link à son prochain dans le canal général. C'est bien pratique quand on demande une information. Même si certains grincent des dents lorqu'ils lisent la même question 20 fois dans la journée.

    Les techniques spéciales du jeu fonctionnent en combo, unitouche pour la plupart, qui se développent et s'amplifient au fur et à mesure. Les combos deviennent alors multitouches mais attention, le jeu se veut un mélange d'arcade et de RPG alors pas question de dépasser les 10 touches de raccourci. Cela ouvre de nouvelles perspectives quant au nettoyage de votre clavier, les parties utilisées étant souvent les plus sales, cela concentre l'effort de guerre quand vient le temps du grand ménage.

    A partir du level 10, notre personnage se voit doté d'une incroyable faculté, celle de voleter, cette capacité étant censée être l'un des traits particuliers du jeu.
    Oui je n'ai pas confondu les termes, il s'agit bien de voleter. Vous volez pendant un petit moment dans les airs (que vous pourrez quand même augmenter, mais faut pas trop rêver) , dans des zones limitées.
    Quand bien même vous embarquez avec vous un alambic de potions de vol, il vous faudra atterir un jour.
    Mais s'il est justifié dans un premier temps, le voletage ne l'est plus par la suite. D'autant plus que vous combattrez à 95 % du temps au sol.
    En effet, mis à part pour se déplacer dans les Zones PvP©, voleter n'est pas nécessaire.

    Les personnages disposent de pouvoirs que l'on peut plus ou moins personnaliser (même si au final tout le monde met les mêmes pouvoirs) grâce à des pierres de Stigma. Ces pierres s'obtiennent après avoir sué sang et eau, appuyé pendant des jours et des jours sur les mêmes touches, ou en ayant vendu un rein pour obtenir le prrrrécieux objet.

    La mort d'un personnage pénalise le joueur d'une pseudo-réparation (guérison d'âme). Il n'y a pas de pillage de corps, de perte d'objets. Les statistiques des joueurs sont affectées pendant un temps limité.

    Les joueurs ont la possibilité d'afficher un titre, ce qui leur apporte des bonus aux statistiques.

    Il était une fois...

    L'histoire se veut simple, claire et fidèle à l'image de chaque faction. Pour ce point, les auteurs ont plus ou moins réussi leur coup.
    Les joueurs disposent donc de deux factions, l'une étant plus moche que l'autre pour diverses raisons que l'on se doit de nommer lorsqu'on regrette d'avoir choisi ladite faction et ce, pour moins culpabiliser.

    Côté Elyos, le ton est à la justice, au combat, a l'honneur perdu puis retrouvé.
    Côté Asmodien, c'est plutôt la débrouille, le mystère, puis le complot.
    Chaque faction a son histoire, mais au final des stats et un vécu plus ou moins équivalents en end game.
    Il est d'ailleurs dommage que passé le premier chapitre, l'histoire principale se perde en circonvolutions invraisemblables.
    Cela porte un gros discrédit à l'histoire et le joueur préfère alors généralement passer les petites scènes cinématographiques qui parsèment de ci de là les quêtes.

    Outre le fait qu'on remarque soudainement une certaine redondance dans la trame scénaristique, on remarque également une certaine redondance dans le bestiaire. C'est une caractéristique intrinsèque des RPG en général d'ailleurs. Vous prenez un monstre et vous variez un peu la couleur, rajoutez une cicatrice par-ci, une patte par là... Bref vous voyez le topo.

    On a aussi les quêtes classiques des MMO. A savoir : Fedex©, Bash©, Récolte©, et récolte d'objets sur le monstre qu'on doit bash pour refiler en Fedex.
    A une nuance près, à partir d'un certain level, à part pour obtenir des objets particuliers, il est presque inutile d'effectuer lesdites quêtes puisque concrètement, la perte de temps qui en résulte ne rentabilise pas votre abonnement (sauf si vous comptez vous installer pour longtemps sur ce jeu).

    Paf ! T'est mort !

    Un autre trait particulier du jeu se veut d'être un lieu d'échange de procédés brutaux entre personnes voulant entretenir une relation belliqueuse, dans le cadre d'un support ludique.
    Ce n'est pas pour rien que le titre introduit le système ô combien efficace de deux factions en guerre.
    Le jeu dispose notamment d'une large zone PvP, qui permet aux joueurs de se défouler entre eux librement. Ou plutôt de fuir le plus vite possible dès le premier impact. Mais je vais y revenir.

    On remarque dans un premier temps que les joueurs ne font pas dans la dentelle.
    Les classes ayant l'avantage étant celles qui attaquent à distance à l'heure actuelle.
    On tombe souvent sur des vétérans de la guerilla, qui savent utiliser toutes les techniques pour être le plus efficace possible, et en général, on finit par partir faire autre chose pour échapper à ces fauves en liberté.
    Et quand on n'est pas la victime, les gros poissons se font de plus en plus rares, et de plus en plus petits. Qui n'a jamais greykill ?

    En effet, le PvP permet de gagner des Points d'Abysses. Ces points permettent à leur tour d'acheter des compétences ou des pièces d'équipement, qui offrent des caractéristiques surpuissantes. La chasse est donc quasi continuelle.
    Cependant, la majorité des joueurs préfèrent les quêtes répétables, qui au final sont plus rentables car moins sujettes au aléas de surconsommation de potions.

    Il y a également un système de forteresse, qui permet d'obtenir des pièces sonnantes et trébuchantes (un virement par courrier en fait) et des donjons d'instance. Ces prises de forteresses sont limitées et sujettes aux débats les plus affectueux entre joueurs.

    On regrette l'absence d'une gestion de stratégie avancée. Peu de joueurs connaissent les tactiques de guerre et notamment les prises en tenaille, les retraites stratégiques, etc.
    Les seuls terrains que l'on peu conquérir ne sont jamais en situation instable, tout est binaire (tu l'as ou tu l'as pas).
    Généralement, une bataille classique se révèle n'être qu'une armada contre une autre armada, dans des phases où la faction avec les distances de respawn les plus courtes par rapport aux lignes de front gagne. Quand ce n'est pas un simple problème numérique.
    On s'interroge d'ailleurs sur la réelle utilité des armes de siège, quand la porte servant à protéger l'enceinte tombe en 10 minutes.

    T'as pas un kinah ?

    Les monstres et les quêtes rapportent des sous, qu'on peut réinvestir dans de l'équipement et des capacités. Un joueur peut difficilement se retrouver en situation de mauvaise posture financière, mais son levelling peut se retrouver affecté pendant quelques temps.
    La richesse d'un personnage dépend uniquement du temps passé au bash. Joueur casual, passez votre chemin.

    Le système d'enchères, qui souffrait d'ailleurs d'un défaut majeur, a été revu. Mais le dégonflage des bulles spéculatives n'est jamais aisé.

    Le jeu est aussi périodiquement gangrené par des vendeurs de sous virtuels (aka casinos virtuels).
    Ces derniers ont toujours existé sur les MMO. Il faut donc relativiser. Ils sont juste plus visibles que dans d'autres MMO grand public.
    De plus, les politiques entamées par les studios et les producteurs voient leurs effets généralement au bout d'un ou plusieurs trimestres. D'où un certain lag entre les changements et les effets immédiats. C'est comme les mycoses, quand on se gratte, ça soulage tout de suite, mais ça ne guérit pas le problème.
    Le parasitage de ces profiteurs de tout poil suffit généralement à provoquer des réactions épidermiques dans une communauté.

    Quid en effet des tentatives pour limiter leur apparition ?
    On peut noter : limitation du vol dans les zones de vol (etage) , limitation des drops low level, limitation de récolte avec captcha à la clé, repérage des noms aléatoires, contrôle des positions sur une carte...
    On saura pourquoi le gameplay devient de pire en pire.

    C'est moi qui l'ai fait !

    Chaque personnage peut devenir forgeron d'armes, d'armures, artisan, alchimiste, cuisinier ou enfin tisseur de peaux mortes et en décomposition.
    Cette étape demande un haut niveau de richesse. Cela demande à faire des choix particuliers car un craft puissant demande des composants en haute quantité et il est possible que votre personnage y laisse ses sous-vêtements.

    Il est possible d'élever deux métiers au rang de maîtrise.
    Cela permet de fabriquer des objets d'exception et surtout, de remplir votre porte monnaie en quelques jours.
    Cela dit, inutile de penser à craft si l'on n'a pas un niveau élevé. De plus, le système de craft repose beaucoup sur le hasard, notamment lors de l'élévation au rang de maître.

    Sinon, mis à par ces détails, le craft est des plus basiques. On récolte des objets, et notre personnage augmente ses capacités à produire tel type de matériel.
    Rien de neuf à l'horizon.

    Quels balourds ces Balaurs !

    Le titre voulait introduire une composante supplémentaire. Une sombre intelligence artificielle qui se veut être la cause de tous les maux. Qui voyage en plus dans une sorte de vaisseau spatial néo-pseudo-héroico-scientifique. Et qui n'est pas foutue de faire son travail.
    En effet, en privilégiant ce système PVPVE (joueur contre les forces incommensurables des éléments déchaînés par les forces gravitiques qui gouvernent le gameplay) , cette faction sensée représenter une force que les deux factions combattent "main dans la main" ne pousse pas aux alliances de circonstances.
    Le joueur ennemi reste un joueur ennemi.
    Les Balaurs sont de plus incapables de discerner les tactiques de joueurs. Ce ne sont guère que des formes primaires d'IA, du type je te tappe tu me tues... A la trappe donc la revoluciòn de la gameplaya.

    Pour résumer

    Ce jeu est avant tout destiné à ceux qui sont près à rester longtemps sur un jeu en ligne.

    Les systèmes de combat demandent peu de formation et sont tout de suite efficaces car la prise en main est rapide.

    La politique est limitée à des guildes et des alliances de circonstances entre guildes de même faction.

    Le système de craft n'apporte rien de nouveau. Il y a peu d'interactivité lors du
    craft. Ce système repose beaucoup sur la chance.

    Les zones personnalisables ne seront pas disponibles avant un certain temps (s'ils deviennent disponibles un jour).

    Il n'y a pas de zone en guerre totale. Pas de ligne de front notable. Les quêtes des joueurs n'ont pas d'influence immédiate sur le terrain.
    Cependant, une zone d'abysses terrestres (zone PVP) est sur le point de voir le jour.

    Les NPC sont classiques. Pas de système de reconnaissance ou de familiarisation avec l'un de ces npc (vous serez toujours considéré comme un inconnu).
    37 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 5 mai 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    37 personnes sur 46 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Aion s'est fait attendre pendant une longue période et en a fait baver plus d'un avant sa sortie.

    Je constate tout d'abord que le jeu a principalement attiré les joueurs par rapport à ses graphismes "next gen" comparés aux autres MMORPG mais aussi pour la personnalisation des Avatars vraiment poussée (Comme CoV|CoH|CO) , hélas ce sont des points qui ne se rapportent qu'aux graphismes et ils sont loins d'être des plus primordiaux.
    En effet pour beaucoup de monde, il suffit de peu pour être omnibulé par un MMO et se fier à de simples vidéos peut fendre vos espoirs une fois le jeu entre vos mains.
    Pourtant malgré ces éléments, on remarque que l'oeuvre de NCsoft n'est pas si parfaite et je me suis posé la question suivante : "L'esthétique ne leur servirait-il pas de moyen pour cacher les défauts du jeu ? "
    Une fois entré dans le jeu après cette longue attente et convoitise, on prend plaisir à découvrir ce Monde mais on se rend vite compte de la grosse empreinte laissée par l'Asie.

    - Bashing Mobs intensif (Où sont les quêtes variées ? )
    - Un nombre de Bot incalculable qui ronge vraiment l'immersion dans le jeu
    - Un monde "Kikoololesque", trop parfait, paradisiaque, pas si original...

    Aion n'a d'originalité que dans le fait d'incarner un Demi-dieu qui a des ailes mais ce système de vol est très limité et contre toutes attentes peu plaisant à utiliser.

    Les quêtes quand à elles demandent beaucoup de fois la même chose : Tuer des monstres.
    Je trouve que les quêtes ne sont pas vraiment plaisantes à effectuer mis à part quelques une d'entre elles qui suivent le scénario principal et qui améliorent l'immersion dans le jeu, le point négatif au niveau des quêtes réside surtout dans le PvE avec tout ce qui est des Groupes et des Raids.

    Le Gameplay d'Aion reste agréable en partie mais les points péjoratifs de ce Titre sont bien trop présents pour faire d'Aion un incontournable, le jeu possède un univers malheureusement banal et "rose", il y a trop de perfections pour rendre l'univers vraiment crédible en plus des autres éléments qui viennent casser cette immersion déjà difficile à joindre, le RolePlay quand à lui a été tué dès la sortie du jeu quand on a vu qu'aucun serveur n'était crée pour une communauté bien précise (JdR|JcJ|JcE) , difficile aussi de faire du RP quand on voit qu'il est possible de changer son visage même après la création de l'Avatar, qui plus est, cela me rappelle un fait dans WoW qui a littéralement brisé le RP au bout de quelques années quand la possibilité de changer son apparence, sa race ainsi que sa faction a été implantée... Aion commet cette erreur à sa sortie...

    NCsoft a donc pondu un jeu qui n'innove que par apparence et non par contenu, Aion: The Tower of Eternity plaira à ceux qui n'ont pas eu l'occasion de toucher à quelques MMO Coréens pour la bonne raison que ce genre de monde ne leur paraîtra pas si "Copier/Coller", ce MMO a cependant une chance de se rattraper en raison des prochains Patchs de prévus, qui amélioreront le Gameplay pour le rendre plus dynamique avec la possibilité d'avoir sa propriété sans compter une amélioration des graphismes non négligeables.

    Affaire à suivre !
    Publié le 23 janv. 2010 à 23:18, modifié le 5 mai 2010 à 13:53
    37 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    19 personnes sur 22 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Jeu de très bonne qualité visuelle.
    Assez prenant.
    De nombreuses quêtes.
    Un excellent didacticiel.
    Une communauté réactive.

    Mais...

    Des instances qui deviennent intéressantes seulement à partir du lvl 35 (instances des forteresses dans les abysses.
    L'instance 25-28 et le temple de feu sont inintéressante car sans challenges.
    MJ inexistants sur les serveurs francophones.
    Bots innombrables, jamais vu ça sur un autre jeu, il y a des endroits ou les bots sont plus nombreux que les joueurs.
    Communication de NCsoft avec les joueurs inexistante (pas de community manager, pas de mj en jeu).
    Pvp mal fait un lvl 50 peut s'amuser à tuer du grey pour lui, si le "grey" a des ap, cela lui en donnera.
    Il faudrait mettre en place un système par tranche de lvl (25-30... 45-50) et un effet d'ap négatif pour le joueur qui s'amuserait à sortir de ce cadre.
    Cela suppose évidemment l'affichage du lvl des joueurs de la faction adverse.

    Du coup j'ai l'impression de me retrouver sur un free to play et encore jamais vu autant de bots et de non réactivité face à ce fléau.

    Donc un jeu qui ne durera que le temps de la sortie d'un autre mmorpg qui ne sera pas édité par NCSOFT, cette société ne luttant pas contre les bots (cf lineage 2).

    NCSOFT dit de temps en temps qu'elle lutte contre les bots, peut être mais quand on voit le même bot que l'on a report quotidiennement au lvl 34 et qu'on le retrouve lvl 44, que l'on voit des légions complètes de bots lvl 45+ comme aion of ktv on peux se demander si c'est bien concret.

    Dommage aion a du potentiel mais le manque d'engagement de NCSOFT (pas de personnel dédié à la communauté francophone, pas de mj en jeu) font que le temps que celle ci réagisse, les joueurs seront passés à autre chose.
    Publié le 18 nov. 2009 à 13:05, modifié le 19 nov. 2009 à 11:22
    19 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 mars 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    25 personnes sur 30 ont trouvé cette critique utile.
    Alors j'y joue depuis novembre et ça y est j'ai ma dose... alors dans ce jeu au début, on se dit : yes, c'est superbe
    Puis on commence à jouer et on regrette qu'il n'y ai pas d'arbre de compétence, car tous les persos d'une même classe ont la même technique mais bon on passe sur le truc et on continu en ce disant, que c'est beau, riche en quête et tout et tout.
    Puis passe le premier mois, on est monté, puis le deuxième mois, on commence le PvP et on se dit wahou excellent les combats de masses en forteresse, sauf qu'il faut virer les graphismes max, la visibilité des personnes pour ne garder que les noms à l'écran, parce que sinon c'est injouable.
    Arrive le troisième mois et on se dit, ça commence à me gaver de faire 40000 fois la même chose (le temple de feu, les lépharistes, les kaidans) pour espérer looter l'objet qui fera que vous ne vous ferez pas poutrer la tronche par les gars de l'autre camp que vous croiserez. Bon je vais me faire une forteresse... ah oui je vire tous les graphismes... Oh c'est pas très beau... et le ciblage est impossible... et finalement c'est du combat de bourrins, les plus nombreux gagnent : bon c'est nul les forteresses. Je vais faire du PvP, Oh zut un mago... bon ben je suis mort, j'ai même pas pu arriver au contact parce que j'ai pas LE stigma qu'il faut... faut dire 2 millions le stigma : j'ai pas la tune.
    Le quatrième mois : bon ben pareil kaidans, léphariste, chouette WE double XP cool je suis niveau 41... mais j'ai toujours pas acheté tous mes sorts niveau 40 (pas assez de tune) , allez je vais faire des points abyssaux pour essayer d'avoir du stuff PVP, j'en ai mare de me faire poutrer par les magos... zut un mago... j'suis mort... allez j'y retourne... zut un groupe... bon OK, je vais farmer pour de la tune. Oh y'a pleins de gars d'Elyséen autour de mois, on va pouvoir jouer en groupe... et mais pourquoi ils me balancent leurs mob en trop dans la gueule... ben voilà je suis mort ! ah bas oui ils me font crever pour pas mourir et pas avoir à payer, ils sont comme moi ils ont pas de tune !

    Voilà vous avez un résumé de 4 mois de jeux : du farm, du farm de tune (la tune c'est LA vie dans ce jeu) , du PvP pas équilibré avec des classes qui sont super fortes (les distances) , et le stuff, si t'es pas stuffé passe ton chemin, fuis, enterres toi, je sais pas disparait, il faut se rendre compte en PVP, un gars stuffé full abysse niveau 35 mets sur la tronche à 2 persos non stuffé PVE niveau 40, donc greykill en PVP pour le stuff (obligé). Pour le PVE, ben faire 1000 fois les mêmes zones parce que tu a 1 % de chance de looter... conclusion y'a du monde, dans une communauté pas sympa qui va te faire créver pour se sauver la vie.
    Conclusion, je retourne sur AoC et si vous aimez le PVP suivez moi.
    PS : j'avais mis 5/10 finalement je mets 3 c'est QUE beau et ça brille.
    Publié le 2 mars 2010 à 17:58, modifié le 2 mars 2010 à 18:01
    25 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 janv. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    18 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    Version européenne non terminée.

    Ceci est un constat après 4 mois de jeu :

    Le moteur graphique :
    - Est bon mais mal exploiter ou optimisé quand on voie ce que réellement les graphismes aurait dut être (vidéo de la 3. 0).
    - Les optimisations comme la gestion de foules apportées dans le dernier patch créent des problèmes graphiques assez embêtants car il rend tout le monde invisible à l’écran.

    Problème dut aux décors :
    - Je ne serai dire, dans tout les cas s’est récurrent et aux même endroits que le perso reviennent en arrière. Ce qui est gênant quand on fait un kitting ou que l’on veut fuir car le je considère que l'on s'est arrêté et le mob nous frappe dessus ou le joueurs adverse nous rattrape et kill.
    - Il arrive assez souvent que quand on monte les marches d'un escalier, le personnage reste en mode course car il est bloqué par un pixel ou je ne sais quoi et cela fait 4mois que çà dure.
    - Je joue un clerc, la classe de soin par excellence dans le jeu et j’ai la possibilité de faire des soins de groupe. Il s’avère que ca bug, dut à priori au dénivelé et aux décors, encore une fois une histoire de mur invisible qui bloque le soin ? Bug existant depuis le début du jeu.

    Ce n'est que quelques exemples de bugs parmi tant d'autres que l'on traine depuis le début du jeu.

    Sécurité :
    - Au début du jeu, les gens dissent que ne nProtect était une passoire et bien là on se demande ce qu’il y a comme système de protection, quand on voie les vidéo de hack ingame sans en être sur pour autant (pouvoir volé dans les zones ou l’on ne devrait pas, Mode GOD, Mode je suis le plus rapide du serveur …)
    - Les bots pullule, et j'ai cru lire que NCsoft ne voulait pas que cela deviennent comme WoW au niveau des bots de farming. Même si NCSoft à bannis des comptes de bots, gold seller, ce n’est que de la poudre de perlimpinpin.

    Le support EU-FRA :
    Ca se résume en 1 ligne :
    Quasi Inexistant pour ne pas dire qu’il n’existe pas. On voie souvent des comptes se faire piraté et le contenu du compte n’est rendu au joueur dans l’état post piratage et non pré-hack (sans le moindre gold en général, tout le matériel si durement gagné détruit …)

    Le jeu en lui-même :
    Problème de localisation FR. Il y a des quêtes voir des nom de mobs qui n'ont pas le bon nom et du coup, on n'est obliger de jouer en anglais 3/4 du temps (pour ne pas dire toujours) pour avancer.
    Sympathique en prime à bord mais très vite on s’aperçoit que s’est un jeu made in coréen donc BCP de bash, des golds qui se comptent vite en millions et les XP du personnage aussi.

    Ce jeu s’adresse surtout au gens qui ont bcp de temps libre et qui espères qu’il va y avoir de l’amélioration (dans mon cas dans 2 mois s’il n’y a rien je stop l’abonnement).
    Publié le 2 janv. 2010 à 05:45, modifié le 2 janv. 2010 à 06:51
    18 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 24 mars 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    37 personnes sur 45 ont trouvé cette critique utile.
    Après bientôt 6 mois de jeu, ce sont vraiment les maîtres-mots qui ressortent d'Aion.

    Commençons par les points forts du jeu, qui devraient rapidement être énoncés :

    - Création de l'avatar poussée : il est vraiment possible de personnaliser son personnage et de lui apporter sa propre touche.
    - Un beau jeu : même si certains décors peuvent paraître un peu "géométriques", cela est largement rattrapé par le design général. Les mobs sont réussis, les effets de sorts spectaculaires.

    Maintenant venons-en aux points sur lesquels le bât blesse...

    - Un ennui de plus en plus prononcé au fil de la progression en niveau : le levelling du 1 au 40 est plutôt agréable. De nombreuses quêtes parsèment votre parcours, et vous serez guidés a travers les différentes zones de votre faction, plutôt grandes et plaisantes a pratiquer. Pas de "zone-couloir", comme on a pu en connaitre dans certains MMO récents. En tout cas pour la faction Asmo. Les choses se gâtent très nettement a partir du niveau 40 : les quêtes deviennent rares et vous en serez rapidement réduit à basher du mob pour pexer. Mais pas du petit bash de mob : du bash MASSIF, durant des heures, ne présentant aucune espèce d'intérêt. Dans un WoW, on peut pexer juste en quêtant. Dans un WAR, on peut pexer juste en PVPant. Ici, n'y comptez pas, vous n'échapperez pas à un bash rébarbatif, et pour beaucoup, rédhibitoire. Personnellement, j'ai eu l'impression de me retrouver dix ans en arrière sur EverQuest, à l'époque ou il n'y avait pas une seule quête dans les MMORPG. Et les coréens auront beau apprécier le bash, tout occidental normalement constitué en sera rapidement ecoeuré. C'est un des reproches majeurs que je ferais à AION : non seulement sur nombre de points il n'innove pas, mais pire, il régresse dans les concepts du MMO...

    - Vous venez de ding 50, vous pensez vous en être sortis ? Et bien non, au contraire, certains diront même que c'est la vrai période de farm qui commence. Une fois arrivé a ce level, il ne vous restera que peu de choses pour vous occuper : un BG trois fois par jour, à heures fixes, le Dreadgion. Des instances de forteresses (à condition que votre faction les possède) qui ne sont rien d'autres que des copies conformes les unes des autres. Du PVP en roaming, soit en zone ennemie via les rifts, soit en Abysses, qui sont pour la plupart du temps désertes a cause du systeme de perte de point PVP (mais j'y reviendrais plus tard). Une instance PVE HL, Dark Poeta, mal conçue, répetitive (a moins d'aimer tuer deux ou trois fois le même boss... ) , avec un drop rate ridicule et des mobs qui ne sont pas réellement autre chose que des sacs à HP.

    - Tout a été conçu dans ce jeu de manière a vous faire farmer et à vous faire répéter dix, vingt, cinquante fois les mêmes choses et instances, et c'est un peu trop évident pour ne pas être dérangeant : en craft, préparez vous a perdre des millions de kinahs et des semaines de farm à cause d'un simple click malchanceux. NCsoft pointe du doigt les vendeurs et les acheteurs de kinahs, mais ils oublient un peu vite que leur système économique est une vraie incitation a ce genre de pratiques. En PVE, apprêtez vous a faire cinquante fois la même instance pour y valider une seule quête. Et encore je passerais sur les pierres de mana a poser sur votre stuff pour l'améliorer qui se détruisent toutes si vous manquez la pose d'une seule, ou sur les pierres d'enchantement d'armes qui se posent jusqu'a 10, valent des millions de kinahs, et qui font régresser la qualité de votre arme si vous en ratez une seule ! En PVP, à partir d'un certain rang atteint, la perte de points en cas de défaite face à d'autres joueurs est tellement importante que nombre de joueurs préfèrent rester dans des instances PVE que de sortir pour PVP. Bref, refaire sans cesse la même chose n'est pas du contenu... Et même si l'on va me rétorquer que les MMOs sont tous repetitifs, ici c'est encore plus évident et pesant.

    Bref, pour un jeu qui s'annonçait novateur, notamment grâce au système de vol (qui au final n'apporte pas grand chose en combat si ce n'est des fuites plus faciles... ) , le constat est accablant et on tombe de haut. Certains attendent avec beaucoup d'impatience et d'espoirs les patchs 1. 9 et 2. 0. Pour ma part, je ne vois pas en quoi ils pourraient changer les fondements et les bases du jeu, qui, comme je l'ai exposé, ne sont pas franchement alléchantes. Je joue encore pour la simple et bonne raison que j'ai plaisir a me connecter avec ma guilde, mais pour combien de temps ? Les MMOS n'ont pas besoin de jeux comme Aion, mais bien d'un souffle nouveau...
    37 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 11 mars 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    16 personnes sur 18 ont trouvé cette critique utile.
    Que dire...

    Jeu magnifique ! Baigner dans un monde éthéré et coloré où pullulent des créatures originales et autres monstres gigantesques en se noyant dans des décors immenses, c'est fortement agréable.

    Malheureusement Aion n'échappe pas à une gestion catastrophique depuis sa reprise par Gameforge. Un laisser aller et un grand manque de communication de leur part, se fichant parfaitement du bien être et du confort du joueur, ne se limitant qu'à créer des events absolument inutiles et grotesques afin de justifier leurs objets mis en vente dans leur shop (leur principal centre d'intérêt).

    Du F2P qui n'est pas aussi free que ça, impossibilité de communiquer dans le canal général sans payer, impossible d'utiliser l'hôtel de ventes (pourtant indispensable) sans payer, attente interminable pour répéter des instances sans payer (jusqu'à 2 jours d'attente pour certaines)... bref, c'est un P2W ni plus ni moins. Et leur forum est un lieu où des rappels sans cesse à leur CGU qui prive les joueurs mécontents d'exprimer leur déception et leur colère, un lieu de discussion privé où la modération n'a toujours pas compris qu'il ne suffisait pas d'être poli envers sa clientèle pour paraître courtois, ils ne savent pas répondre aux questions des joueurs sans faire constamment dans des justifications vaseuses et mensongères, toujours à dire "que les choses ne devraient pas tarder à arriver" sachant que rien ne se passera, tout cela étant dit en employant un ton désagréable rabaissant le joueur au statut de moins que rien juste bon à payer [... ].

    Un déséquilibre entre faction qui ne s'améliore pas avec le temps, soit on choisit un côté et on ne rencontre aucun véritable challenge mis à part gagner sans complication, ou alors on choisit l'autre camp et on se fait bouffer sans cesse en voyant des combats rendus à 8 vs 1. PvP sans réel intérêt, la mentalité frenchie y est pour quelque chose, malheureusement...

    Et pour finir, Aion souffre également d'une communauté exécrable, sous tension et hyper nombriliste, où les insultes et autres menaces fusent à tous moment, où les joueurs se plaignent sans interruption pendant que d'autres s'attardent à les rabaisser sans cesse plutôt que de les encourager ou les aider. Entraide quasi inexistante, ou alors en petit comité élitiste extrêmement rare. Une ambiance puante et étouffante qui prive le joueur lambda de tout plaisir à continuer son évolution dans ce monde pourtant magique et transcendant à la base. Un bon gros gâchis en somme... à éviter.
    16 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 23 oct. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 10 ans.
    18 personnes sur 24 ont trouvé cette critique utile.
    3/10

    AionAION ?

    Par
    Aion fait parti de ces mmos que les amateurs de PvP attendaient tant. Après les sorties chaotique d'aoc et de WAR, le 3ème mmo "sérieux" et de grande envergure pointait enfin le bout de son nez...

    A la différence des jeux cités plus haut (aoc avec une nda même en release) , AION a bénéficié lui d'une release sur un autre continent, avant de sortir une année après chez nous, avec une nda inexistante. Bref, aion le mmo promoteur, qui n'a rien à cacher ?

    Autant le dire tout de suite, via les arguments avancés plus haut, ce jeu est certainement la plus grosse déception que j'ai vu ces dernières années.

    Tout d'habord, on nous a assuré que cela ne serait pas un jeu de bash coréen, puisqu'aion était censé offrir des milliers de quêtes. Tout ceux qui ont suivi le dévellopement de ce jeu dans la partie aion de jol ont du lire ça très souvent... La realité est tout autre. Le bash est omniprésent, limite écoeurant, à partir du level 25 on doit basher basher basher... et accroché vous, il y'a 50 niveaux. Le bash est lent, répétitif, tout sauf amusant. Bref, aion bel est bien un pur jeu de bash.

    On nous a annoncé aion comme une petite merveille au niveau graphique.

    Alors, dès le départ le ton est donné. Les textures sont immondes, les personnages plutot sympa, l'univers classique et peu enchanteur. Bref, rien de bien transcendant, rien de merveilleux. Il manque le petit truc qui vous émerveille et qui flatte la rétine.

    On nous a annoncé un RvR de folie.

    Alors clairement (fin Octobre) , le jeu lag énormement même avec une machine puissante. On comprend pas pourquoi les abysses sont si laides, si c'est pour lagger quand même. En plus de ça, de nombreux crashs de client apparaissent régulièrement. Si ce n'était que moi mais même pas, des centaines de posts vont dans ce sens dans le forum aion jol. Bref une incroyable mascarade venant de NCsoft.

    Le RvR se résume à du bus et du pk en mode diaporama, rien de plus.

    Le jeu est très "couloir", il manque une liberté évidente.

    Le système de vol (autre argument du jeu) est mal foutu, vol de 1 minute rechargeable en 1 minute...

    Conclusion : est-ce que je recommanderais ce jeu ?

    Absolument pas. J'orienterais plutôt plutot vers des mmos sorti il y'a un an (aoc, war, ou plus WoW et lotro). Qui ont bien progressé d'un point de vue technique et contenu.
    Publié le 23 oct. 2009 à 08:36, modifié le 23 oct. 2009 à 20:55
    18 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 28 juil. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    16 personnes sur 19 ont trouvé cette critique utile.
    Prendre son envol pour mieux s'écraser, voilà ce qui pourrait définir Aion ! NCsoft a l'art de nous pondre des trailers qui donnent envie, telle une Pub de Quick qui nous fait saliver, une fois qu'on a mangé le produit en question, on se rend compte que ça n'a pas le goût escompté...
    Le jeu est pourtant plaisant au départ, on découvre un nouveau jeu, techniquement beau, une histoire. Mais au fil du temps on se rend compte que le jeu est vide et nous donne l'illusion qu'il y a toujours quelque chose à faire.

    Passons sur l'originalité des quêtes, c'est surtout la répétitive boucle des "allez tuer 50 rats" "nettoyez la zone en tuant 100 bestioles", en gros c'est des zones de bashing pur et dur camouflé grossièrement.
    Le PVE est une véritable sinécure tout du long du Lveling, en plus d'être peu nombreuse, elles sont tout à fait dispensables, tant pour l'avancement que pour les Loots.

    Quant au PvP, on a d'un coté les super héros - classe distance + Clerc - et de l'autre les moches - Templar Inside, le Glad' souffre aussi pas mal.
    Non content de se payer une homogénéité de merde tout du long du lvling - comprenez qu'un Templar sert juste à donner ses AP gagnés en PvE pendant sa progression de niveau, pour ne citer que lui - une fois Lv50 cette même classe ne sert quasiment à rien, disons plutôt qu'elle est tout à fait dispensable, le Glad' la remplaçant sans le moindre soucis, tant en Pve qu'en PvP. N'écoutez pas les personnes qui vous diront qu'un Templier c'est trop bien, si la classe est très peu représentée, c'est qu'il y a une bonne raison à cela.

    Dans les paradoxes, je voudrais le PvP de masse ! Et oui NCsoft nous a fait saliver avec ça et ses vidéos à peine dirigistes et mises en scène... la réalité ? Et bien dès qu'on atteint une centaines de joueurs c'est LaG PartY ! On se retrouve à faire une chose : "TAB/attaque - TAB/attaque... etc" et encore, si vous avez la chance - si tant est que se soit mieux - de ne pas être décO' toutes les 5min parce que le serveurs ne supporte pas une telle charge...

    En gros - et pour ne pas faire un pavé de 200 lignes tellement les défauts de ce jeu plombent le tout - On se fait chier pendant la phase de lvling, et une fois 50 on se fait chier à tuer 50 000 fois les mêmes mobs pour avoir UNE pièce de stuff.

    Quand on nous disait que NCsoft écoute la communauté, c'est vrai... on a juste oublié de nous dire qu'il s'agit de la communauté Coréenne qui impose les choses sur des marchés totalement différents ; O
    16 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 27 juil. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    17 personnes sur 20 ont trouvé cette critique utile.
    Vite fait : les graphismes : waaaah c'est beau (avec un gros pc)
    Sorti de ça : ben y'a rien. Allez on fait ça par paliers :

    - le pve : chiant et répétitif, il faut basher des tonnes de mobs (qui ne sont rien d'autre que des poches à HP) , on ne loot rien, et on se fait très peu d'argent. (à croire que le taux de loot est inférieur à celui de L2, c'est pour dire).
    Instances ? Environ 1 par tranche de level, que vous ne cesserez de faire et de re-re-re-... -refaire jusqu'à rentrer dans une autre ! ).

    - le pvp : les abysses sont vides ou alors blindées de lvl50 overstuff/cheat qui vous démonteront sans que vous puissiez bouger, vous perdrez vos points d'AP si durement acquis.
    - le 'pvp sauvage' consiste a être overstuff (=twibk) et à balayer les joueurs pve à la pelle => marrant pendant qq temps mais vite lassant car pas du tout équitable, et surtout se faire OS dans un jeu pvp, du jamais vu. (et aussi très pénible à supporter quand on pex)
    Système RVR : Sympa mais très couteux en popo/parcho, grosse config obligé pour en profiter. Enfin les actions en mêlée consistent à faire TAB + compétence (en boucle) , donc au final pas très glorieux. (RVR réservé au lvl 45+, en dessous, ça ne sert pas à grand chose)

    - Le craft : inintéressant, très couteux et basé sur le simple facteur chance même en étant au max des compétences =>...
    Par contre vous vous ferez plus de khinas en revendant les ressources qu'en bashant du mob (troquez votre épée contre une pelle et un arrosoir les amis ! ).

    - La communauté : bof.

    - NCsoft : Aucun event - Aucune prise en compte des demandes des joueurs - Cheat de plus en plus présent dans le jeu sans AUCUNES mesures de la part de l'éditeur - Tentatives de pishing a foison (j'ai commencé à en recevoir après avoir contacté le support sur une adresse externe : /) - Des réponses toujours évasives ou stéréotypée de la part de CM - Aucun GM en jeu - etc...


    Bilan : Aion jeu PVPVE => le jeu ni PVP ni PVE.
    Trop inintéressant en PVP par les grosses différences de lvl/stuff/gainAP.
    Un PVE ultra limite avec une dizaine d'instance max, où les mobs n'ont de différents que le nom (ça reste des poches à HP, trèèès long à tuer) et un RVR assez limité vite lassant, Aion n'a rien d'un MMO à la L2 où autre, c'est une jolie copie, mais vide, et ce n'est pas les pauvres ajouts de la 2. 0 qui feront vraisemblablement changer les choses.
    Publié le 13 juil. 2010 à 11:48, modifié le 27 juil. 2010 à 11:31
    17 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 6 août 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    11 personnes sur 13 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Aion, de l’espoir aux déboires …
    Que dire de aion … c’est un jeu ou l’on mêle pvp et pve, entendez par la le fabuleux et révolutionnaire système de ce jeu : le PVPVE.
    Comme je n’ai toujours pas spécialement compris le système pvpve au bout de 6 mois de jeux j’exposerais le pve puis le pvp et enfin ce que je pense avoir compris du pvpve.
    Pve : aion sur ce niveau ca est dans la norme, du bashing, du lvling des quêtes pour vous faire basher etc … un mmo quoi ! Mais la ou aion fait fort c’est que votre game play n’évoluera quasiment pas durant les 50 très long lvl du jeu. En gros les 30 premiers lvl vous font découvrir votre classe puis c’est dans la poche, placez vos 4 sorts dans la barre de skill et spammez les touche 1, 2, 3, 4 en boucle.
    Aion n’offre aucune customisation du build de compétences, vous avez bien un système de compétences « stigma » (utilisable uniquement si vous êtes équipé du stimga en question) mais vous apprenez hélas bien trop vite qu’il y à LES stygmas à avoir et les autres totalement inutiles.
    Au niveau des combats pve, et comme si le soporifique tapotement de vos 4 touches ne suffisais pas, aion n’offre aucune stratégie de placement. Du coup les instances élites se résument à taper sur des sacs à hp n’offrant aucun challenge ou réel danger. Le danger viendra uniquement du nombre de monstre que vous aurez attiré, et la encore aion est très bien fait car vous n’aurez vraiment aucune difficulté à en attirer moins de trois à chaque combat.
    En bref NCsoft a inventé un nouveau synonyme à soporifique : pve aion

    Pvp : l’élément phare d’aion ! Avec 3 types de pvp : rift, abysse, dredgion
    Dredgion : la seule instance pvp, deux équipes de six personnes s’affrontent au milieu de monstres élite. Deux façons d’entrer : rapide (vous êtes seul dans votre coin, laissez le jeu vous trouver d’autre coéquipiers comme vous) et en groupe.
    Le hic c’est que les personnes qui entre en rapide peuvent rencontrer les groupes. Rien d’aberrant si ce n’est qu’un groupe et forcement mieux préparé et organisé pour la bataille et donc part avec un certain avantage. De plus la confrontation entre joueurs en « entrée rapide » et un groupe semble être systématique (je n’ai jamais compris pourquoi).
    Rift : pvp sauvage en terrain ennemie …. Et la le hic c’est qu’en terrain ennemie on trouve plus facilement des coéquipiers que des ennemies. Et les ennemies en question seront soit des proies extrêmement fragiles, soit des hulks qui vous écraseront.
    Abysse : zone pvp libre et vide.
    Pvpve : le principe pvpve semble donc l’ajout de monstre dans les combat pvp. Comprenez par la que l’ennemie vous tombera dessus quand vous êtes en train de taper un monstre. Et cette règle est valable pour les 3 types de pvp.
    Le combat en pvpve :
    En règle générale les classes sont tres inégales et les corps à corps auront bien du mal à rivaliser. De plus vu la pauvreté du game play, c’est l’équipement qui déterminera à coup sur et très rapidement l’issu du combat (et plus récemment le fait d’avoir un hack ou pas).
    Les prises de forteresses :
    Que dire sur les prises de forts ! TAB, 1, 2, « cible morte » , TAB, 1, « cible morte » , TAB, « cible morte » , TAB, « cible morte » , TAB, « cible morte » , TAB, 1, 2, « vous êtes mort » , « résurrection » , TAB …
    Ceux qui ont une machine de guerre profiteront du combat de masse, les autres se battront avec des speudo qui flottent (on peu désactiver l’affichage des personnages)

    Avant de finir, un petit mot sur l’univers : des décors tres sympas mais un monde totalement fermé. Fini les sensations de découverte et d’évasions … aion vous cloisonne dans des cartes « timbre poste » .
    Publié le 6 août 2010 à 17:01, modifié le 6 août 2010 à 17:03
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 17 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    26 personnes sur 33 ont trouvé cette critique utile.
    C'est beau... et... bah... c'est tout

    Pour un jeu qui prend son point fort dans la personnalisation, mine de rien les choix sont très limité, niveau armure et arme (leur apparence).

    Les stigmas bien que présent n'apporte pas grand chose, certain sont très utile les autres inutile et souvent délaissé. Au final tout les joueurs ont les meme stigma, les chaine de coups a condition d'en avoir les moyens. La difference en combat se faisant sur le stuff et sur la différence de niveau.

    C'est un jeu de bash donc on va pas parler de ca, bash que ca plaise ou non c'est le jeu.

    Mais le jeu reste TRÈS dirigiste. Le joueur se voyant forcer d'utiliser des combo prédéfinit et impossible a modifié sans être interrompu.

    Équilibré... oui mais seulement au lvl max, alors que le pvp lui se fait avant ce lvl max.

    Une com ABSENTE pour les français / eu, on a juste le droit a un COPIER COLLER des us.

    Une assistance technique digne d'un F2P et encore ya des F2P meilleure que ca. qui savent au moins poster, pour prévenir qu'il ont connaissance d'un problème.

    Seul le moteur graphique viens rehausser le niveau avec la création de personnage le reste du contenue étant du niveau de F2P moyen.


    MAJ : 17/07/2012

    Après une chute libre du nombre d'abonnés, le jeu est sans surprise passé entre les mains d'un nouvel exploitant. " Gameforge".
    Le modèle économique est passé de P2P (abonnement) à celui du F2P / FTP (gratuit avec magasin d'objet).

    Sans surprise, le support, la communication se sont donc vite dégradés, alors que le tout n’était déjà pas bien glorieux entre les mains de NC West.

    Cependant, le modèle FTP a relancé pour pas mal l’intérêt du jeu, celui-ci s'approchant plus du Freemium (une partie du contenu accessible aux comptes payants sans pour autant déséquilibrer le jeu) que du P2W (un jeu où le passage en boutique offre un avantage certain aux joueurs payants, dénaturant donc le contenu).

    A l'heure où j'écris donc cette critique, le jeu est encore en 2. X à la mi-juillet 2012, le contenu de la 3. 0 n'étant que depuis peu disponible sur le serveur de test alors qu'il est disponible depuis plusieurs mois en Corée et aux État-Unis qui eux testent déjà la 3. 5 sur leur serveurs de test respectifs.

    A titre purement informatif, la première vidéo de la 3. 0 avait été diffusée en fin 2009.

    Les joueurs européens doivent donc se montrer patients face à la vitesse de déploiement des mises à jour et la traduction partielle du contenu.


    Le jeu en lui même a bien évolué.

    Avant tout, une mise à jour du moteur graphique. L'équilibrage des classes encore absent mais les développeurs ont su faire des efforts pour rendre PvP et PvE accessible au plus grand nombre, même si malheureusement, c'est à coup de nerf sur le contenu PVE.

    Le jeu s'est vu grandement modifié, un grand nombre de quêtes et d'instances sont désormais disponibles, rendant celui-ci moins "hardcore".

    Cependant, l'équipement et surtout l'enchantement restent le point frustrant du jeu.
    Il faudra toujours passer par la case "chance" pour enchanter celui-ci, ce qui peut dans certains cas s'avérer long et très couteux.

    Comme toujours sur Aion, le stuff et l'équilibrage fait malheureusement une bonne partie du travail lors d'affrontements entre joueurs, il faut donc venir en gardant ce point à l'esprit.

    Niveau stigma, le choix s'est élargi mais reste globalement toujours très (trop) limité, le tout tenant généralement sur deux builds spécifiques desquelles il est dur de s'éloigner suivant la classe.


    Bref, Aion en 2. X, un mauvais P2P mais un bon FTP pour qui saura rester patient et supporte les mécaniques de jeux basées sur la chance.
    Publié le 14 déc. 2009 à 03:14, modifié le 17 juil. 2012 à 20:52
    26 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 mai 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    19 personnes sur 26 ont trouvé cette critique utile.
    Aion est un jeu pseudo PvP. En réalité, c'est tout autre.

    Au commencement, le jeu est orienté bien plus PvE que PVP. Une fois level 50, au bout de six mois, vous serez amener à ne faire que du PVE pour gagner des points de PVP et oui car en PVP vous perdez vos points gagnés (quelle stupidité, c'est ignoble ! ).

    Je trouve dommage qu'au bout de 6 mois et plus de jeu intensif, on soit obligé d'aller encore en PVE pour s'équiper d'un stuff PVP. Le résultat est alarmant pour ce jeu qui déçoit un grand nombre de joueurs occidentaux qui recherchent à la base un nouveau DAoC ou autre MMORPG avec beaucoup de RVR-PVP.

    La qualité du service de communication est vraiment à qualifier d'incompétente, c'est clair et net. NCsoft est largement dépassé par les évènements !

    Les prochaines versions du jeu ne vont rien changer pour le PVP ou le RVR de masse. Ce jeu est conçu et fabriqué pour les basheurs coréens pour qui le joueur contre joueur ne fait pas l'unanimité. Le système actuel est carrément orienté ANTI PVP.

    De plus, les serveurs sont de mauvaise qualité (lag, crash, freez en RvR de masse, c'est quasiment ingérable - il vous faudra baisser toutes vos options graphiques pour avoir au moins 10 fps dans la masse).

    Bref, j'ai carrément annulé mon abonnement et je passe à autre chose. Je suis complètement déçu.
    Publié le 26 avril 2010 à 12:20, modifié le 19 mai 2010 à 10:18
    19 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes