NetEase mise sur l'international et enregistre un troisième trimestre en progression

Le géant chinois NetEase réalise un troisième trimestre 2018 en progression (+35%), grâce à ses titres PC et mobiles en Chine, mais aussi à l'attractivité de Battle for Azeroth en Chine et de ses jeux mobiles en Occident.

NetEase mise sur l'international et enregistre un troisième trimestre en progression

Jusqu'à présent, on connaissait principalement le studio NetEase pour son rôle de distributeur des jeux Blizzard sur le territoire chinois. Récemment, le développeur chinois revenait sur le devant de la scène comme « partenaire » de Blizzard dans le développement de Diablo Immortal (les deux studios développent conjointement le jeu mobile) et aujourd'hui, NetEase publie des comptes en progression pour le troisième trimestre 2018, fort d'un record d'activité en Occident.
En termes chiffrés, NetEase revendique un chiffre d'affaires de 16,9 milliards de yuans (2,15 milliards d'euros), en progression de 35% par rapport au même troisième trimestre en 2017, dont 10,3 milliards de yuans (1,31MM€) uniquement générés par sa branche « jeux en ligne » – par opposition à ses activités de e-commerce, de publicité en ligne et de service d'e-mailing. Et le groupe souligne qu'aujourd'hui, le jeu mobile représente 68% de l'activité de cette branche « jeux » (contre 32% pour le jeu PC). Le groupe enregistre par ailleurs un bénéfice brut à l'avenant : 7,5 milliards de yuans (956,7 millions d'euros), en hausse de 26,9% par rapport à la même période en 2017.

justice.jpg

Pour expliquer ces résultats, NetEase met en avant les bonnes performances de son MMORPG Justice: The Only End of Kongfu, lancé en Chine en juin dernier et ayant manifestement trouvé son public tant auprès des vétérans du MMO que des plus jeunes joueurs, auxquelles s'ajoute l'attractivité des licences historiques du groupe sur PC et mobile (Fantasy Westward Journey ou Onmyoji, notamment). Parallèlement, les jeux occidentaux que le groupe exploite en Chine se révèlent manifestement tout aussi efficaces : NetEase a lancé la version chinoise de Battle for Azeroth, la dernière extension de World of Warcraft, qui marque une « progression du chiffre d'affaires du MMORPG et du nombre total d'abonnés en Chine » (sans précision chiffrée), en plus de la version chinoise de Minecraft qui revendique aujourd'hui 150 millions de joueurs inscrits (ils étaient 100 millions le trimestre précédent).
Au cours du trimestre, NetEase a aussi lancé plusieurs jeux mobiles en Occident (comme le RPG Onmyoji) et pour la première fois de son histoire, le groupe passe le cap des 10% de son résultat réalisé en Occident. De quoi encourager le géant chinois à poursuivre son « entreprise d'expansion internationale » et de localisation de ses jeux en Occident. Ses collaborations actives avec Blizzard dans le cadre du développement de Diablo Immortal, ou encore avec CCP Games autour d'EVE: Echoes, devraient également contribuer à cette internationalisation du groupe.


Que pensez-vous de NetEase ?

2 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (7 évaluations)
4,3 / 10 - Médiocre