Pearl Abyss (Black Desert) revendique un troisième trimestre « record »

Après avoir récemment acquis CCP Games, Pearl Abyss revendique un troisième trimestre « record » grâce aux performances commerciales de Black Desert Mobile (surtout) et de Black Desert Online (plus modestement).

Comme le veut la période, la plupart des principaux acteurs de l'industrie du jeu publient leurs comptes trimestriels, parmi lesquels le studio sud-coréen Pearl Abyss – qu'on connait maintenant en Occident pour être à l'origine de la licence Black Desert, mais aussi pour avoir récemment acquis l'Islandais CCP Games (EVE Online).
Et Pearl Abyss revendique des résultats « records » pour ce troisième trimestre 2018 : le studio enregistre un chiffre d'affaires de 117 milliards de wons (91,6 millions d'euros), en progression de +3,8% par rapport au trimestre précédent et surtout de +323,8% en glissement annuel. Même tendance pour le résultat opérationnel du groupe, établi à 60,3 milliards de wons (47,2M€), en hausse de 10% par rapport au deuxième trimestre 2018 et de 297,2% par rapport au même troisième trimestre en 2017.

Pearl Abyss (Black Desert) revendique un troisième trimestre « record »

Logiquement, ces résultats sont le reflet des performances de Black Desert : la version PC du MMO d'action vient de passer le cap des 10 millions de joueurs inscrits dans le monde (2,4 millions en Corée) et profite du regain d'intérêt suscité par le lancement de la version « remastered » du jeu. Et même si le MMO PC affiche un chiffre d'affaires en baisse régulière depuis le début de l'année (26,5M€ de chiffre d'affaires au premier trimestre 2018, 21,4M€ au troisième trimestre), elle est compensée par la forte progression des résultats de la version mobile du MMO, Black Desert Mobile (générant un chiffre d'affaires de 70,2M€ au cours de ce troisième trimestre), grâce aux mises à jour déployées en Corée (comme récemment l'ajout du Beast Master) et au lancement du jeu à Taiwan, Honk Kong et Macao en août dernier.

Et Pearl Abyss en profite pour esquisser ses projets à court et moyen termes : la version PC de Black Desert attend prochainement la nouvelle classe d'archer et on sait que Pearl Abyss reprend à son compte l'exploitation de la version russe du MMO. De son côté, Black Desert Mobile doit aussi bénéficier d'une nouvelle mise à jour majeure (une nouvelle contrée désertique) et surtout s'exporter, d'abord au Japon avant la fin de l'année, puis en Occident en 2019. Enfin, Black Desert est aussi attendu sur console (le MMO a fait récemment l'objet de tests sur Xbox One), et là aussi, Pearl Abyss en attend des retombées financières.
Sans doute aussi significatif, à plus long terme, Pearl Abyss ébauche aussi ses prochains projets, ainsi que ceux de sa (nouvelle) filiale CCP Games : le Coréen travaille sur le Project K (le Shooter MMO confié à Minh Le) et le Project V (un casual MMO sur plateformes mobiles) ; alors que l'Islandais est à pied d'oeuvre sur le Project Nova (son FPS en ligne) et le Project Omega (manifestement le MMO d'action actuellement en développement chez CCP London, attendu en 2020), mais aussi EVE: Echoes (le MMO mobile inspiré de l'univers d'EVE Online mené conjointement avec NetEase) et le jeu de stratégie mobile EVE: War of Ascension. De quoi alimenter le catalogue du groupe coréen pour les mois à venir.

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Pearl Abyss ?

8 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (13 évaluations)
4,4 / 10 - Médiocre