NCsoft investit dans l'intelligence artificielle – qui commence à battre les joueurs de Blade & Soul

Depuis 2011, NCsoft multiplie les champs d'études en matière d'intelligence artificielle (pour ses jeux, mais pas uniquement). Certaines de ses IA apprenantes commencent à vaincre les joueurs professionnels de Blade and Soul.

Que ce soit chez les développeurs de jeux ou plus largement dans l'industrie des nouvelles technologies, l'intelligence artificielle fait évidemment l'objet d'une attention toute particulière tant la technologie est porteuse de promesses -- ou d'inquiétudes.
NCsoft n'échappe pas à la règle et le géant coréen s'intéresse à l'intelligence artificielle depuis au moins 2011, et dédie des équipes à plusieurs domaines de recherches en la matière : l'IA en matière de jeux, évidemment, pour améliorer ses titres et la cohérence de ses univers virtuels, mais aussi d'imagerie et de vidéo, de langage, de parole et d'acquisition de connaissances. Et dans cette optique, NCsoft compte ainsi aujourd'hui plusieurs départements dédiés exclusivement à la recherche sur l'intelligence artificielle : d'abord son Centre d'IA historique (travaillant notamment sur les jeux et MMO du groupe, mais pas seulement) et son Centre NLP dédié au traitement automatique du langage naturel, cette discipline portant notamment sur l'intégration du langage humain dans les processus informatiques (qu'il s'agisse de synthèse vocale, de reconnaissance de la parole ou encore de traduction automatique). Et depuis trois ans et demi, le studio travaille plus spécifiquement sur le Deep Reinforcement Learning, ces méthodes dites d'apprentissage profond permettant aux machines d'apprendre et d'améliorer leur processus de façon (plus ou moins) autonome.

NCsoft investit dans l'intelligence artificielle – qui commence à battre les joueurs de Blade & Soul

Récemment, NCsoft profitait des Championnats du monde 2018 de Blade and Soul à Séoul pour illustrer le fruit de ses recherches en la matière. Le développeur a notamment organisé des combats dans son MMO d'arts martiaux opposant de vrais joueurs à son intelligence artificielle, qui a donc appris à jouer à Blade and Soul.
Au terme des différents matchs face à des joueurs professionnels de Blade and Soul, il en résulte qu'une machine entrainée pour jouer en défense (développant des compétences essentiellement défensives), les joueurs humains l'emportent encore : le Britannique Nicholas "Colouriised" Parkinson et le joueur chinois Haoran Shen ont l'un et l'autre vaincu la machine, respectivement 2-1 et 2-0. Mais il en va autrement avec une intelligence artificielle entrainée pour jouer de façon offensive : le joueur coréen Choi Sung-jin n'a pas pu résister et perdu deux manches à rien face à la machine.

Ce n'est pas la première fois que des joueurs humains se confrontent à une intelligence artificielle -- depuis Kasparov contre Deep Blue en 1996 et jusqu'à plus récemment quand AlphaGo (l'IA de Google) a vaincu les meilleurs joueurs mondiaux du jeu de Go. Pour autant, selon NCsoft, le véritable enjeu de l'IA repose davantage sur des confrontations en temps réel : contrairement aux Echecs ou au jeu de Go où les IA ont le temps d'évaluer plusieurs options différentes avant d'opter pour la plus efficace, dans Blade and Soul (ou autres jeux en temps réel), l'IA doit faire ses choix en une fraction de seconde. Et selon le développeur, ce sont ces IA là (celle de NCsoft dans son MMO d'arts martiaux ou encore OpenAI, qui commence à vaincre régulièrement des joueurs professionnels de Dota 2, évoluant en équipe) qui seront les plus significatives à l'avenir.
Dans cette optique, NCsoft assure vouloir poursuivre et étendre ses travaux sur l'intelligence artificielle dans tous les domaines, et indique à la fois recruter et augmenter ses budgets en la matière. Bigre !

Réactions (27)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

49 aiment, 50 pas.
Note moyenne : (103 évaluations)
3,8 / 10 - Médiocre