Vers une version internationale de WeGame pour concurrencer Steam

Depuis l'année dernière, Tencent exploite WeGame, sa plateforme à la fois de ventes de jeux et d'échanges entre joueurs. Elle passe les frontières de la Chine continentale pour s'adresser aussi aux joueurs occidentaux.

En avril de l'année dernière (on l'évoquait), le géant chinois Tencent lançait WeGame, sa propre plateforme de distribution dématérialisée de jeux - peu ou prou sur le modèle de Steam, GoG ou Origin. Si la plateforme de Tencent s'avère encore modeste (à ce jour, on y dénombre un peu plus de 220 jeux, chinois ou non), l'opération suscitait néanmoins une certaine curiosité au regard du catalogue de Tencent -- on le sait, le géant chinois est présent au capital, majoritairement ou non, de très nombreux studios en Chine et dans le reste du monde (de Riot Games à Supercell en passant par Activition, Epic Games, Ubisoft ou encore Hi-Rez ou Bluehole), augurant la possibilité de nourrir une plateforme de distribution potentiellement riche de très nombreux titres.

Vers une version internationale de WeGame pour concurrencer Steam

Et aujourd'hui, Tencent fait un premier pas vers l'internationalisation de sa plateforme : WeGame passe les frontière de la Chine continentale pour s'installer à Hong Kong, en version anglophone, avec l'ambition de faire découvrir les jeux chinois à un public occidental. Un premier pas vers l'Occident donc, alors que selon Tencent, la plateforme est encore en phase de développement et continue d'accueillir de nouvelles fonctionnalités -- WeGame n'est pas qu'une plateforme commerciale, mais aussi une plateforme sociale (le coeur de métier de Tencent en Chine), puisqu'elle intègre par exemple les outils de discussion WeChat et QQ, destinés aux échanges entre joueurs et avec les équipes de développement sur WeGame, en plus d'options natives de livestreaming.

Et ce déploiement vers l'Occident n'est peut-être pas un hasard, à l'heure où Valve entend lancer officiellement la version chinoise de Steam, en coopération avec Perfect World -- qui distribue Dota 2 sur le territoire chinois et, à ce titre, avait obtenu un agrément des autorités chinoises intégrant Steam. Si la plateforme de Valve est donc de facto accessible en Chine, elle ne l'est pour l'instant qu'indirectement et Steam China devrait clarifier la position de la plateforme américaine en Chine.
On le comprend, l'enjeu de la rivalité entre Steam et WeGame est de taille puisque d'une part, Tencent entend manifestement attirer les joueurs occidentaux sur WeGame quand Steam entend pérenniser son ancrage auprès des joueurs chinois (qui représenteraient aujourd'hui un quart des utilisateurs de Steam).

Réactions (10)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Tencent ?

6 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (23 évaluations)
3,8 / 10 - Médiocre