Intelligence artificielle : vers des interfaces vocales dans les jeux de NCsoft

Les principaux développeurs coréens s'investissent dans l'intelligence artificielle pour accélérer les phases de développement mais aussi pour imaginer de nouvelles interfaces. Vocales, notamment, pour jouer à Lineage M sans les mains.

Pour nombre d’observateurs, l’intelligence artificielle s’impose comme l’un des enjeux cruciaux de la « quatrième révolution industrielle ». Sans surprise, les principaux acteurs de l’industrie du jeu en Corée du Sud (toujours très en pointe en terme de nouvelles technologies) investissent le secteur massivement, et hier, NCsoft, Nexon et Netmarble rendaient compte de leurs progrès – NCsoft travaille sur l’intelligence artificielle de longue date, après avoir créé plusieurs départements dédié depuis 2011, Nexon a fondé ses Intelligence Labs en mai 2017 (160 développeurs y travaillent déjà, ils seront 300 avant la fin de l’année), et Netmarble s’y implique depuis l’année dernière en multipliant les investissements en la matière (+70% en un an).

ncsoft.jpg

On en retient notamment que pour ces acteurs, l’intelligence artificielle ne se limite pas à animer des bosses ou les PNJ d'un MMO pour donner vie à un univers virtuel. Les IA ont notamment vocation à assister les équipes de développement pour concevoir des jeux plus rapidement et à moindre coût – ce sont par exemple maintenant les IA qui génèrent les animations faciales des personnages en fonction du contexte, et non plus des développeurs qui les conçoivent une à une manuellement. Plus globalement, toutes les activités répétitives de développement ont vocation à être confiées à des IA, tout comme l’intelligence artificielle est utilisée pour analyser le comportement des joueurs et adapter en conséquence les futurs mécaniques et ajouts de contenus dans les jeux.

Peut-être plus surprenant, parallèlement à ses IA Centers, NCsoft travaille aussi sur le langage (dans son département NLP, pour Natural Language Processing, placé sous la supervision direct du patron de NCsoft, Kim Taek-jin). Le département travaille notamment sur les interfaces vocales (l'IA apprend à reconnaître et identifier les propos du joueur), avec l’ambition de les intégrer dans les jeux du groupe. Plus concrètement, en lieu et place de jouer au clavier, à la souris ou avec l’écran tactile d’un smartphone, le joueur pourrait « contrôler » le jeu par la voix, afin de « pouvoir jouer sans les mains » (on se souvient qu'il y a quelques années, ces mêmes développeurs coréens adaptaient le gameplay de leurs jeux en ligne pour qu'ils puissent être joués à une main, afin que les joueurs de cybercafés puissent en même temps, jouer et manger un sandwich ou fumer une cigarette). On attend encore des démonstrations concrètes du fonctionnement de ces interfaces vocales, dont on imagine qu'elles devront être bien plus réactives que les assistants vocaux qu'on connait déjà, mais NCsoft indique être d’ores et déjà sur le point d’intégrer ces interfaces vocales dans ses jeux mobiles, à commencer par Lineage M (en complément d’une interface plus traditionnelle).
D’ici quelques années (voire avant ?), il pourrait donc être courant de croiser des joueurs commandant à grands cris à leur smartphone de lancer des boules de feu ou d’asséner de violents coups de hache à un boss récalcitrant.

Réactions (11)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

51 aiment, 51 pas.
Note moyenne : (106 évaluations)
4,2 / 10 - Médiocre