Ascent: Infinite Realm précise ses mécaniques RvR

Dans le cadre du G-Star, Bluehole dévoile la première mouture de son prochain MMO, Ascent: Infinite Realm, reposant notamment sur des mécaniques RvR. Les combats du salon coréen sont retransmis en ligne et le gameplay se précise.

Tout juste annoncé il y a quelques jours et en attendant une première phase de bêta coréenne à partir du 13 décembre prochain, le studio Bluehole dévoile la première mouture jouable d'Ascent Infinite Realm dans le cadre du G-Star 2017. Les visiteurs du salon coréen peuvent essayer le mode RvR du MMORPG et les affrontements sont retransmis en ligne, permettant de mieux appréhender les mécaniques de jeu.

Si le détail de l'action à l'écran est à l'évidence plutôt confus (on imagine que le jeu gagne en lisibilité quand on maîtrise davantage les compétences des engins et des classes), on en retient néanmoins qu'un combat oppose deux factions, les deux « royaumes » en lice, l'un qui attaque et l'autre défend, l'un qui devra détruire le « coeur » d'une place-forte quand l'autre devra l'en empêcher en entravant la progression de l'ennemi.

Ascent: Infinite Realm précise ses mécaniques RvR
air-mech.jpg

Pour organiser cet affrontement, le combat se déroule en plusieurs phases. On l'a noté, l'une des originalités d'Ascent: Infinite Realm repose sur la présence d'engins volants. La première phase de combat est donc aérienne : les assaillants s'élancent contre la place-forte avec des vaisseaux de grande envergure et lourdement armés quand les défenseurs devront les harceler grâce à de petits engins volants, manifestement moins puissants mais plus maniables (si l'engin est détruit, le personnage dispose d'ailes lui permettant de regagner le sol et d'emprunter un nouveau vaisseau).
Si les vaisseaux subissent manifestement une forte inertie, le développeur revendique une gestion balistique des tirs : le vaisseau tire droit devant lui et les projectiles sont soumis à l'attraction terrestre, il appartient donc au pilote de viser et d'évaluer les distances pour espérer que son tir atteigne une cible.
Cet affrontement aérien prend fin quand le portail de la place forte est finalement détruit par un destroyer (et manifestement, quelles que soient les qualités des défenseurs, la porte sera détruite tôt ou tard). Débute alors une nouvelle phase d'affrontement, au sol cette fois. Là encore, les rôles sont clairement assignés : les assaillants d'une part qui devront progresser dans les couloirs de la forteresse, les défenseurs de l'autre qui peuvent compter sur les défenses du lieu (des mitrailleuses stratégiquement placées) et des méchas d'envergure pilotés par les joueurs.
Si l'on ne croit les premiers retours de joueurs en Corée, si les assaillants bénéficient d'un net avantage dans la phase de jeu aérienne et le rapport de force s'inverse une fois au sol. On retiendra quoi qu'il en soit que cette seconde phase de jeu se veut plus stratégique, notamment parce que les joueurs doivent compter sur la complémentarité des cinq classes jouables disponibles : certaines ont un rôle très défensif (le Warlord avec son bouclier qui peut bloquer physiquement les joueurs adverses), protégeant le Gunslinger ou le Sorcier qui pilonnent à distance, alors que l'Assassin (qui dispose de capacités furtives) peut s'infiltrer au-delà des lignes ennemies et que le Mystique assure le soutien de ses compagnons d'armes.

Le détail et les subtilités du fonctionnement du RvR d'Ascent: Infinite Realm devraient vraisemblablement se préciser au cours du bêta-test mi-décembre prochain, tout comme les autres composantes du MMO (au-delà de ses seuls affrontements RvR). Mais pour mémoire, les joueurs occidentaux pourront quoi qu'il en soit se forger prochainement un avis concret sur le jeu, puisque Ascent: Infinite Realm doit être distribué en Occident par Kakao Games (notamment en version francophone).

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Ascent: Infinite Realm ?

17 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
7,0 / 10 - Très prometteur