Le Battle Royale jugé peu compatible avec les « valeurs chinoises » selon les autorités locales

PlayerUnknown's Battlegrounds connait un succès imposant à travers le monde et notamment en Chine. Les autorités locales considèrent néanmoins le jeu incompatible avec les valeurs et la morale chinoises et encourage donc les acteurs locaux à ne pas s'inspirer du Battle Royale.

Le Battle Royale jugé peu compatible avec les « valeurs chinoises » selon les autorités locales

On sait les autorités chinoises très vigilantes quant aux contenus culturels diffusés dans l'ex-empire du milieu, au point que certains films ou séries télévisées (comme The Big Bang Theory ou House of Cards) y soient bannis ou encore que certains jeux fassent l'objet de modifications significatives pour ne pas heurter la culture locale -- l'exploitation de World of Warcraft avait ainsi été bloquée plus d'un an, le temps d'obtenir un renouvellement d'agrément en Chine, Grand Theft Auto V y est officiellement interdit (même si les joueurs chinois y ont accès via Steam), etc.
Et manifestement, les autorités locales voient d'un mauvais oeil l'engouement actuel pour le Battle Royale en général (reposant donc sur un affrontement multijoueur dans un espace clos, jusqu'au dernier survivant) et le succès populaire de Playerunknown's Battlegrounds, l'un des principaux représentant du genre.
Par voie de communiqué rapporté par le New York Times, la China Audio-Video and Digital Publishing Association (un organisme placé sous la houlette de l'Administration d'Etat en charge de la presse, des publications, de la radio, des films et de la télévision, elle-même en charge de la censure des contenus culturels en Chine) souligne le caractère jugé « trop violent » du genre, assimilé aux « affrontements de gladiateurs de la Rome antique » et qui « se démarque sérieusement des valeurs profondes du socialisme ainsi que de la culture traditionnelle chinoise et de ses règles morales ».

Fort de ce constat, la China Audio-Video and Digital Publishing Association enjoint donc les exploitants chinois à « ne pas développer, étudier ou chercher à importer » ce type de jeu en Chine, considérant par ailleurs que les « plateformes de jeu et de streaming ne devraient pas faire la promotion » des modes de jeu inspirés du Battle Royale.

DG2cMXoUMAAZcK7.jpg

Quelles conséquences durables faut-il attendre d'un tel communiqué ? À ce stade, on l'ignore, mais on pourrait imaginer une interdiction d'exploitation sur le territoire chinois ou l'obligation d'adapter le genre afin qu'il réponde mieux aux valeurs traditionnelles chinoises.
La question est quoi qu'il en soit d'importance à la fois du fait de la popularité actuelle du Battle Royale, notamment en Asie (nombre de développeurs locaux ont des projets visant à l'adapter dans leur propre catalogue, sous forme de jeux indépendants ou de modes de jeu additionnels dans leurs titres déjà en activité), mais aussi parce que PlayerUnknown's Battlegrounds, leader incontesté du genre actuellement, compte officieusement déjà bon nombre de joueurs chinois sur ses serveurs (une version chinoise du jeu est disponible sur Steam).
Et au-delà de la préservation des valeurs morales chinoises, le communiqué pourrait aussi avoir une valeur politico-économique. On l'a noté, le géant chinois Tencent et le développeur coréen Bluehole sont en négociation, notamment parce que le premier souhaitait acquérir le second (l'offre de rachat a été rejetée par Bluehole), afin notamment d'exploiter la version chinoise de PUBG -- à ce sujet, les discussions seraient encore en cours. Reste à déterminer les effets que pourrait avoir le communiqué de la China Audio-Video and Digital Publishing Association sur ces négociations : y mettre un terme définitif si PUBG devait être interdit en Chine ou au contraire les accélérer si le poids de Tencent pouvait être de nature à infléchir la sévérité des autorités chinoises (a fortiori quand on rappelle que plusieurs cadres des géants de l'industrie chinoise du numérique siègent au comité de la China Audio-Video and Digital Publishing Association, incluant des cadres de Tencent, mais aussi de Changyou ou Perfect World).

Réactions (34)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Playerunknown's Battlegrounds ?

20 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (22 évaluations | 0 critique)
7,8 / 10 - Très bien