NCsoft investit 50 milliards de wons pour encourager la créativité des jeunes coréens

À l'occasion des 20 ans du groupe, NCsoft annonce débloquer un budget de 50 milliards de wons (37 millions d'euros) sur trois ans pour encourager la créativité, l'innovation, la culture et l'éducation des jeunes coréens. De quoi répondre aux attentes sociales actuelles de la Corée.

En Corée du Sud, NCsoft est incontestablement l'un des géants de l'industrie du jeu et se doit donc de tenir son rang, sur un plan ludique et économique, mais aussi sur un plan plus social. Raison pour laquelle, sans doute, le groupe coréen vient d'acter (dans le cadre d'un conseil d'administration du 22 septembre dernier marquant les 20 ans de NCsoft) le déblocage d'un budget de 50 milliards de wons, ou environ 37,2 millions d'euros, pour promouvoir et encourager la créativité des jeunes coréens.

NCsoft investit 50 milliards de wons pour encourager la créativité des jeunes coréens

Plus concrètement, à l'initiative de l'opération, Kim Taek-Jin (le PDG de NCsoft) annonce la création de la Fondation Culturelle NCsoft dont l'objet doit être donc de financer un programme éducatif et culturel, triennal entre 2017 et 2020, à destination des jeunes coréens et plus spécifiquement des plus défavorisés. La fondation se fixe une mission éducative et sociale (avec l'ambition d'encourager les jeunes coréens à « réaliser concrètement leurs rêves »), doit réunir des « partenaires nationaux et internationaux » visant le même objectif, et, en guise de programme pilote, doit aussi financer le Next Creative Space for Children & Arts, accueillant des « créatifs » en résidence intéressés par les matières « STEAM » (sans lien avec la plateforme de Valve, mais désignant la Science, la Technologie, l'Ingénierie, les Arts et les Mathématiques). Le lieu doit ainsi devenir un espace d'échanges et d'émulations créatifs, mais aussi de rencontres avec le public intéressé par la culture ou encore avec l'industrie ou des mécènes.

L'intention est évidemment louable et l'intérêt est évident pour les jeunes coréens qui profiteront du programme. Pour autant, l'initiative n'est sans doute pas totalement altruiste non plus, notamment en termes d'image pour NCsoft, plus spécialement en Corée du Sud. On l'a noté, dans la foulée de la campagne présidentielle coréenne, les questions sociales sont aujourd'hui de plus en plus prégnantes en Corée -- mise en exergues récemment par la mort d'un jeune développeur de Netmarble, en bonne santé lors de son embauche mais décédé d'un arrêt cardiaque, officiellement du fait des cadences de travail qui lui étaient imposées par son employeur (89 heures de travail par semaine pendant sept semaines consécutives) et poussant les pouvoirs publics coréens à reconnaitre officiellement le « surmenage professionnel » comme une cause de décès donnant lieu à compensation financière aux familles.
Dans ce contexte, les initiatives sociales à destination des jeunes, comme celle de NCsoft, trouvent évidemment un écho tout particulier auprès de l'opinion publique coréenne.

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

46 aiment, 41 pas.
Note moyenne : (91 évaluations)
4,8 / 10 - Moyen