Pearl Abyss fait ses comptes et prépare quatre MMO

Au cours de premier semestre 2017, Pearl Abyss réalise des résultats équivalents à ceux de toute l'année 2016 et prévoit de poursuivre l'exploitation de Black Desert encore des années. Pour autant, le studio entend aussi se renouveler.

Pearl Abyss fait ses comptes et prépare quatre MMO

Pour poursuivre son développement, le studio Pearl Abyss prépare actuellement son introduction en bourse en Corée du Sud (on l'évoquait) et pour encourager d'éventuels investisseurs, le développeur coréen souligne les bons résultats commerciaux de Black Desert Online.
Selon le CEO Kyung In Jung qui présentait les comptes de son groupe, au cours du premier semestre 2017, Pearl Abyss a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 64,8 milliards de wons (48,2 millions d'euros), dépassant déjà le chiffre d'affaires réalisé au cours de toute l'année 2016 (46,2 M€). Et le CEO se satisfait tout autant du résultat net du studio : au cours du seul premier semestre 2017, Pearl Abyss a ainsi engrangé 34,8 milliards de wons (25,9 millions d'euros), quand le studio enregistrait un résultat net de 45,2 milliards de wons sur l'ensemble de l'année 2016 (33,5M€).
Des résultats que le CEO explique notamment par les lancements successifs de Black Desert à Taiwan (où le MMO d'action a généré un chiffre d'affaires de 23,3M€) et sur Steam où le jeu s'est écoulé à 530 000 copies (le chiffre date de fin juillet).

Et le studio n'entend pas s'arrêter là puisque Pearl Abyss prépare déjà le lancement de Black Desert en Asie du sud-est, en Turquie et surtout en Chine (avec le soutien de Snail Games) où le MMO d'action revendique déjà 200 000 précommandes. Black Desert doit également être porté sur Xbox One et Pearl Abyss compte sur la taille du marché console américain (cinq à dix fois supérieur à celui du jeu en ligne PC selon le studio) pour doper ses comptes. Enfin, le MMO a cette particularité qu'il bénéficie de longues périodes d'exploitation (dix ans et quatre mois en moyenne pour les projets d'envergure, selon le studio). Fort de ses moins de trois ans d'exploitation depuis son lancement en Corée, Black Desert peut donc compter sur encore plusieurs années de rentabilité sur les plateformes et territoires où le jeu est déjà disponible.

blackd18.jpg

Pour autant, le développeur ne mise pas uniquement sur Black Desert. Pearl Abyss se démarque notamment par le fait de d'avoir développé son propre moteur de jeu -- qui a incontestablement contribué au succès de Black Desert (tant en termes de qualité graphique que de fluidité du gameplay). En outre, 87% des effectifs de Pearl Abyss sont des développeurs octroyant au studio une forte capacité de production.
Pour commencer d'ores et déjà à envisager l'avenir, le studio s'attèle donc au développement de nouveaux projets. Outre Black Desert Mobile (la version mobile du MMO), Pearl Abyss indique avoir quatre projets en cours actuellement : deux jeux sont en développement et doivent être lancés au cours du second semestre 2018, deux autres sont en projets en vue d'un lancement en 2019 puis 2021. Le développeur livre peu de détails sur leur contenu, mais tous sont des jeux en ligne (le studio considère qu'on peut les qualifier de « MMO », même si la définition du terme fluctue) et repose sur le même moteur que celui de Black Desert. De toute évidence, il faudra compter avec Pearl Abyss à l'avenir.

Réactions (56)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Pearl Abyss ?

8 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (10 évaluations)
5,2 / 10 - Moyen