Lineage M se lance en fanfare mais pas sans heurts en Corée

La licence Lineage est extrêmement populaire en Corée et le lancement de Lineage M ne la dément pas (en 24h, le jeu se hisse en tête des classements). Pour autant, les observateurs s'inquiètent pour l'avenir du titre.

Le lancement de Lineage M, l'adaptation quasi-identique du premier Lineage mais sur plateformes iOS et Android et non plus sur PC, représente un enjeu de taille pour NCsoft, à plusieurs titres : c'est d'abord l'occasion pour le studio de s'imposer parmi les leaders du marché mobile en Corée après avoir longtemps accusé un certain retard en la matière et c'est ensuite (et surtout) l'occasion pour le groupe de renouveler le public de Lineage (le MMORPG phare de NCsoft et sa principale source de revenus après 18 ans d'exploitation, mais dont l'activité est déclinante auprès du jeune public et que Lineage M doit compenser).

Lineage M se lance en fanfare mais pas sans heurts en Corée

Lineage M était donc officiellement lancé en fin de semaine dernière en Corée et le jeu suscite manifestement déjà un fort engouement populaire. En quelques heures, le jeu s'arrogeait la tête des classements des jeux les plus populaires de l'Appstore coréen et arrivait en deuxième position sur GooglePlay, tout juste devancé par Lineage II Revolution (le MMORPG de Netmarble reposant sur la licence Lineage II).
Les 130 serveurs, prévus pour accueillir quelque 800 000 joueurs simultanément, soit le plus gros dispositif de lancement d'un jeu mobile à ce jour selon NCsoft, étaient rapidement pris d'assaut, obligeant NCsoft à en ouvrir d'autres dans l'urgence, jusqu'à accueillir 2,1 millions d'utilisateurs le premier jour de son exploitation -- générant au passage un chiffre d'affaires de 10,7 milliards de wons en 24 heures (8,4 millions d'euros), là où Lineage II Revolution, déjà considéré comme un record, n'avait généré que 7,9 milliards.

Pour autant et malgré la popularité de Lineage M, tout n'est pas rose pour NCsoft. Sur mobile comme sur PC, le lancement d'un MMO est une chose mais sa capacité à fidéliser les joueurs en est une autre. Et entre autres fonctionnalités devant occuper les joueurs durablement, le MMO mobile devait intégrer un « marché » dédié au commerce d'objets entre les joueurs (intégrant des échanges en devises réelles). La fonctionnalité était attendue par certains joueurs, mais jugée incompatible avec un jeu s'adressant aussi à un public mineur. Dès lors, pour conserver sa classification « déconseillé au moins de 12 ans » (et éviter une interdiction aux joueurs mineurs), NCsoft a fait le choix de désactiver le « marché » de Lineage M, malgré son caractère attractif.
Par ailleurs et parallèlement à cette modification de dernière minute, la presse coréenne se fait l'écho d'une vente massive d'actions NCsoft par Bae Jae-hyun, vice-président du groupe. Or le cours de l'action était à son plus haut avant le lancement du jeu (407 500 wons), avant de plonger à 361 000 wons après la sortie, notamment du fait des inquiétudes suscitées par l'absence du « marché » pour la pérennité du jeu. Vingt-quatre heures plus tard, le cours de NCsoft était de nouveau à la hausse du fait de l'engouement suscité par le jeu (389 000 wons), mais les autorités financières coréennes ont néanmoins été saisies pour déterminer si la vente d'actions de Bae Jae-hyun relevait ou non du délit d'initié.
Lineage M profite donc d'un lancement en fanfare, à la hauteur des précédents opus d'une licence qu'on ait extrêmement populaire, mais pas sans inquiétude pour l'avenir.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Lineage Mobile ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,0 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.