La version internationale de Lost Ark déjà en développement ?

Ce week-end, Lost Ark faisait l'objet d'une première bêta. Les joueurs en ont profité pour examiner en détails le contenu du client du MMO hack & slash : ils y ont trouvé des référence à la localisation du jeu et à son contenu à venir.

Ce week-end en Corée, Lost Ark accueillait ses premiers testeurs le temps d'une première phase de bêta-test et les invitait à faire leurs premiers pas dans l'univers de jeu -- on évoquait le contenu des tests par ici.
Mais au-delà du contenu du MMO, la bêta était aussi l'occasion de télécharger la première mouture du client public de Lost Ark et, pour les plus curieux, d'en extraire quelques indices sur l'avenir du MMO hack & slash, compilés sur les réseaux sociaux.

La version internationale de Lost Ark déjà en développement ?
Magicienne

Dans le lot, on y découvre notamment que les fichiers de polices d'écriture intègrent déjà la possibilité d'une « localisation internationale » et les dossiers réunissant les fichiers de son du jeu compte un répertoire « English(US) », laissant penser que les voix du jeu feront aussi l'objet au moins d'une traduction anglaise. On sait de longue date que le studio SmileGate envisage de distribuer Lost Ark aussi en Occident (après la Corée et la Chine). Manifestement, la localisation du jeu est d'ores et déjà intégrée techniquement au MMO.

Et l'examen détaillé des fichiers de la bêta livre d'autres précisions sur le contenu à venir du jeu. En vrac, on retient par exemple les mentions d'un niveau maximum fixé au niveau 60 (contre 30 en bêta actuellement), un total de 12 continents à explorer (contre un seul actuellement), accessibles par voie maritime (12 sortes de bateaux ont été trouvés, pilotés par des équipages d'un à quatre joueurs), le système de guildes fait état de la possibilité de recruter jusqu'à 100 joueurs, répartis au sein de 11 rangs de guildes, le jeu devrait intégrer un hôtel des ventes, une interface de commerce d'un joueur à l'autre et des entrepôts de joueurs de 192 slots.
On sait également que toutes les classes jouables ne sont pas encore présentes dans le jeu. Pour autant, le client de la bêta #1 intègre des références à 14 classes différentes, incluant les quatre archétypes de base, dévoilant ainsi les noms de nouvelles classes jouables : le Kimaster, une spécialisation du combattant dont on imagine qu'elle utilise la force de l'esprit ; le Hawkeye, en tant que spécialisation du gunner (cet « oeil de faucon » pourrait être un archer ?) ; et enfin le Destroyer, associé au guerrier et qui sera jouable dès la bêta #2, avec l'Invocatrice et l'Arcana, les deux spécialisations du mage, déjà connues mais pas encore jouables pour encourager les testeurs à découvrir les autres classes.
Si le contenu de la bêta #1 semblait plutôt imposant pour un test de seulement quelques jours, on comprend ici que SmileGate est loin d'avoir déjà dévoilé et déployé l'intégralité du contenu d'ores et déjà jouable -- en attendant de découvrir Lost Ark aussi en Occident, puisque la localisation semble en cours.

Réactions (39)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Lost Ark ?

119 aiment, 24 pas.
Note moyenne : (148 évaluations | 0 critique)
8,0 / 10 - Très prometteur