Lost Ark précise le contenu de sa bêta

La bêta coréenne de Lost Ark débutera le 24 août prochain. D'ici là, le studio SmileGate en détaille le contenu : une dizaine de classes jouables, des compétences martiales ou sociales, des donjons publics ou cachés et des raids, entre autres.

Lost Ark précise le contenu de sa bêta
Guerrier
Artilleur

On l'a noté, la bêta coréenne de Lost Ark doit débuter dans quelques jours (les serveurs devraient ouvrir leurs portes le 24 août prochain en Corée) et d'ici là, le studio SmileGate esquisse le contenu de la version de test du MMO -- sur un site officiel pris d'assaut et peu accessibles, mais la presse coréenne en relaie les bons mots.

Classes jouables

On retient d'abord qu'une dizaine de classes jouables seront disponibles en bêta (la version finale en promet 18 différentes), sur la base de quatre archétypes qu'on pourra progressivement spécialiser et ayant tous un gameplay bien spécifique. Bref tour d'horizon.

Liste des classes

  • L'archétype de guerrier, qui se décline :
    • Le Warlord : un tank protégé par un lourd bouclier, maniant une lance (qui renferme un canon et un grappin), dont les compétences se chargent. Plus la compétence est chargée longtemps, plus ses effets sont dévastateurs ;
    • Le Berserker : un combattant offensif dont les coups permettent de remplir un jauge de rage, servant à débloquer des coups spéciaux dévastateurs ;
  • L'archétype de combattante, qui se décline :
    • L'Infighter (une moniale) : une combattante utilisant deux types de chi à concentrer, l'un déterminant le nombre de coups portés quand l'autre influence l'intensité de chaque coup donné ;
    • Le Battlemaster (une élémentaliste) : la battlemaster est une combattante au corps à corps utilisant les éléments (l'eau, la terre, l'air et le feu) de façon tantôt défensive, tantôt offensive. Au gré des combats, elle accumule des points d'énergie (un, deux ou trois) qu'elle peut dépenser pour activer des attaques spéciales ;
  • L'archétype de tirailleur (gunner), qui se décline :
    • Le Devil Hunter (chasseur de démon) : un utilisateur d'armes à feu de différents effets et portées de tirs (certaines balles peuvent par exemple rebondir sur le décor pour atteindre des angles morts), supposant donc d'être capable de changer d'armes à la volée, selon les circonstances ;
    • Le Blaster : aucune information connue à cette heure (faut-il y voir un utilisateur d'explosifs ?) ;
  • L'archétype de magicienne, qui se décline :
    • La Barde : aucune information connue à cette heure ;
      Pour mémoire, dans le cadre des premières présentations de Lost Ark, SmileGate mentionnait une classe d'invocatrice (capable donc d'invoquer des créatures combattant à ses côtés) et une autre d'arcana (dont le gameplay reposait sur des decks de cartes à composer et permettant de déployer des sorts sous certaines conditions). On pourrait retrouver ces classes plus tard dans la bêta ou leurs mécaniques de jeu réadaptées dans d'autres classes.

Compétences et personnalisation

Pour mémoire, chaque classe peut par ailleurs être largement personnalisée grâce à un arbre de compétences qui lui est propre. Plus concrètement, à intervalles réguliers, le joueur peut débloquer de nouvelles compétences, qui ouvrent elles-mêmes la voie à des « branches » de spécialisations (sur trois niveaux de spécialisations). Chaque compétence peut donc être améliorée de différentes façons, que ce soit pour en augmenter les effets, la portée, les conditions d'utilisation, etc.
S'y ajoute par ailleurs des compétences sociales (des life skills) permettant au personnage de récolter des ressources ou de fabriquer des objets, entre autres, mais aussi de jouer d'instruments de musiques, par exemple. Le développeur précise en outre que l'équipement peut jouer un rôle déterminant dans l'efficacité des personnages à réaliser différents types d'action. Par exemple, un équipement approprié de marin permet de bénéficier de bonus de navigation, un équipement de mineur permet de récolter des gemmes et minerais plus efficacement, etc.

Un univers à explorer, des donjons à dénicher

Lost-Ark-CBT-map.jpg

Au-delà des classes, le développeur dévoile la carte de l'univers jouable en bêta. Et manifestement, chaque archétype dispose d'une zone de départ bien spécifique, avant de pouvoir s'aventurer sur un continent abritant des contenus de plus haut niveau.
On y trouve notamment des donjons. En bêta, deux donjons officiels seront disponibles (la Ruine de Morai et la Tombe du RoI), avec leurs lots de monstres, de pièges cachés mais aussi évidemment de trésors. S'y ajoutent également des donjons cachés, que les joueurs devront trouver grâce à des indices ou indiscrétions de la population locale (supposant donc d'aider les autochtones et d'améliorer sa réputation pour espérer obtenir leur aide). La bêta ouvrira aussi les portes d'un premier raid de boss, supposant la coopération de plusieurs joueurs, mais aussi de déjouer certaines énigmes et puzzles pour réussir à utiliser des armes de sièges face à des adversaires colossaux.
Des arènes PvP (accueillant des affrontements opposant deux équipes de trois joueurs) devraient aussi être disponibles à l'occasion des tests.

Si cette première phase de bêta accessibles aux joueurs coréens (et uniquement aux joueurs coréens pour l'instant, puisque les tests font l'objet d'un contrôle d'IP et que les recrutements se font à l'aide d'un identifiant local de sécurité sociale) s'est faite attendre longuement, on note que son contenu s'annonce relativement riche -- et le développeur estime que cette première mouture du jeu devrait être relativement propre et optimisée. Pour autant, SmileGate assure aussi que l'avis des joueurs a vocation à être pris en compte et que des modifications restent possibles en fonction de l'avis des testeurs.

Réactions (55)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Lost Ark ?

120 aiment, 26 pas.
Note moyenne : (150 évaluations | 0 critique)
7,7 / 10 - Très prometteur