Bless lâche ses premiers world boss en zones PvE et PvP

Lancé en bêta ouverte le 27 janvier dernier en Corée, Bless accueille aujourd'hui sa première mise à jour de contenu. Elle ouvre un nouveau donjon et lâche surtout trois world boss, dont un en zone contestée (PvP).

Bless lâche ses premiers world boss en zones PvE et PvP

On le sait, Bless donnait le coup d'envoi de sa bêta ouverte le 27 janvier dernier en Corée et pour l'instant, les joueurs semblent plutôt répondre présents. Pour accompagner cet engouement et rassasier les joueurs les plus voraces en contenus, le studio NEOWIZ déploie aujourd'hui 5 février la première mise à jour de contenu de haut niveau du MMO et lâche ainsi trois nouveaux world bosses dans l'univers de jeu.

Les joueurs de l'Union (l'une des deux factions de Bless) pourront ainsi croiser Clay Meolra, sorte de gigantesque golem de pierre, quand ceux de la république d'Heiron (l'autre faction du MMO) pourront croiser la route de Bro Arcadia, une imposante entité magique.
Tous les joueurs ayant participé à l'affrontement ont vocation à être (modestement) récompensés même s'ils échouent à vaincre le boss, alors que venir à bout du monstre assure des récompenses de haut niveau (objets violets).

Mais le world boss le plus notable est sans doute Cua Tran, une wyverne imposante ayant la particularité de s'être réfugiée dans la Wyvrn Valley, une zone contestée accessible au partisans des deux factions. Plus concrètement, les joueurs traquant Cua Tran devront réussir à la vaincre, mais l'assaut pourra être perturbé par les joueurs de la faction adverse.
Les deux factions pourront tenter de collaborer (pour les récompenses) ou de s'affronter (afin de marquer des points en PvP), mais en gardant à l'esprit que vaincre le boss équivaut aussi à remporter une victoire sur les joueurs adverses (pour mémoire, vaincre un boss dans Bless est aussi un moyen, pour les guildes, de gagner en influence sur une région afin d'en prendre le contrôle et ainsi progresser dans la hiérarchie politique de sa faction avant de mener une guerre contre la faction adverse -- dans Bless, les mécaniques PvE et PvP restent intimement liées).

Les joueurs qui s'imposeront face à Cua Tran et donc aussi face aux joueurs adverses se partageront diverses récompenses (violettes), mais débloqueront aussi une monture volante.
Par ailleurs, la mise à jour ouvre également les portes d'un nouveau donjon, composé de plusieurs niveaux à débloquer progressivement en terrassant les gardiens de chaque niveau, jusqu'à affronter le monarque du lieu.

Monture volante
Monture volante

Neowiz en profite également pour esquisser l'avenir de Bless à court terme. La prochaine mise à jour (non encore datée) sera marquée par l'ouverture de l'Arène de Kerman (une arène PvP opposant deux équipes de trois joueurs), mais aussi et surtout le « système de gouvernement » et de « quêtes royales » permettant aux guildes influentes de gagner en pouvoirs au sein de leur faction grâce à des actions tant PvE que PvP.

Autant d'éléments qui doivent accompagner le lancement prochain du jeu en Corée du Sud (aux termes de la bêta ouverte, donc), en attendant que Bless soit aussi distribué hors des frontières coréennes. On se souvient que lors du lancement de la bêta ouverte fin janvier, le studio Neowiz précisait ses ambitions : lancer Bless en Chine et à Taiwan avec des « partenaires locaux » travaillant déjà à la localisation du jeu ; au Japon sur les serveurs du studio GameOn, la filiale japonaise de Neowiz ; et enfin aux États-Unis, en Europe et en Russie, précisant être « en discussions » avec divers partenaires potentiels (on évoque notamment Daum pour l'Occident, et GameNet pour la Russie). Des annonces plus concrètes sont attendues « courant mars ».

Réactions (23)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bless ?

45 aiment, 21 pas.
Note moyenne : (70 évaluations | 1 critique)
6,2 / 10 - Prometteur

6 joliens y jouent, 7 y ont joué.