NCsoft stabilise ses résultats mais prépare surtout l'avenir

NCsoft publie des comptes trimestriels stables (chiffre d'affaires en hausse de 6% et résultats nets en baisse de 6%). Mais cette publication est surtout l'occasion pour le groupe coréen de montrer ses muscles et d'esquisser l'avenir.

NCsoft stabilise ses résultats mais prépare surtout l'avenir

Comme chaque trimestre, NCsoft publie les comptes de son dernier exercice (le premier trimestre 2015) et si les résultats du géants coréens sont tout juste en ligne avec ses attentes, cette présentation de comptes est surtout l'occasion d'en apprendre un peu plus les projets à venir du groupe.
La société coréenne revendique ainsi 188 milliards de wons de chiffre d'affaires (environ 151 millions d'euros), en baisse de 20% par rapport au trimestre précédent mais en progression de 6% au regard de la même période l'année dernière. Les résultats nets sont à l'avenant : établis à 35,6 milliards de wons (28,7 millions d'euros), ils marquent une baisse de 43% par rapport au dernier trimestre 2014 mais restent relativement stables par rapport au même trimestre de l'exercice précédent (-6%).

Quand Lineage va... ou pas

Comme souvent, les résultats globaux de NCsoft dépendent très largement des performances des deux Lineage. Au cours du quatrième trimestre 2014, le premier Lineage enregistrait des résultats record, notamment grâce aux promotions de fin d'année.
En ce début d'année 2015, le chiffre d'affaires du MMO retrouve un niveau davantage dans la norme (le jeu a généré l'équivalent de 53 millions d'euros sur le trimestre contre 78 millions au trimestre précédent) et c'est suffisant pour expliquer la baisse du chiffre de NCsoft d'un trimestre sur l'autre.

Le reste du catalogue de NCsoft apparait relativement stable, à l'exception de Blade and Soul en légère progression grâce au succès du MMO d'arts martiaux à Taiwan et de WildStar dont le chiffre d'affaires est divisé par deux en un trimestre (générant 4,4 millions fin 2014 contre 2,09 millions début 2015).

Des jeux à venir : MXM, Lineage Eternal...

mxm.jpg
Marché

Mais au-delà des résultats, la présentation des comptes est aussi l'occasion d'entrevoir l'avenir du studio. À en croire Yoon Jae-soo, directeur financier du groupe, NCsoft compte à la fois sur l'exploitation de Lineage et de Blade and Soul pour continuer à porter ses résultats à venir.
Mais le groupe entend aussi étoffer son catalogue : le prochain titre en date n'est autre que Master X Master (son MOBA mâtiné de jeu d'action, mettant en scène les héros de ses principales licences), qu'on attend en Corée cette année et dont la bêta chinoise sera lancée fin mai par le géant Tencent. NCsoft affiche de hautes ambitions pour le jeu puisque le studio entend concurrencer à la fois le League of Legends de Riot et le Heroes of the Storm de Blizzard sur leur terrain, notamment grâce à « un contenu plus diversifié » (MXM intègre de nombreux modes et mini-jeux différents) mais aussi à l'aide « d'un modèle économique mieux pensé » pour les joueurs asiatiques. On en évaluera ses performances au cours des trimestres à venir.
Sur le front occidental, NCsoft n'est pas prolixe, mais mise sur la première extension de Guild Wars 2: Heart of Thorns, pour relancer le MMO d'ArenaNet et soutenir ses résultats hors d'Asie.

Peut-être plus porteur à longs termes, NCsoft compte aussi sur Lineage Eternal, très attendu en Asie mais aussi dans le reste du monde. Le jeu fera l'objet d'un « premier test de petite envergure » dès juin prochain. De quoi susciter d'ores et déjà un certain enthousiasme en Asie, même si « la sortie du jeu est toujours prévue pour début 2017 » afin de profiter de « technologies innovantes » -- NCsoft travaille manifestement sur des technologies de réalité virtuelle, nous y reviendrons.

Et le jeu mobile

On sait tout autant que NCsoft a longtemps été à la traine en matière de jeux mobiles (c'était notamment l'un des objets de conflits entre NCsoft et son principal actionnaire, Nexon). Depuis déjà quelques mois, le groupe coréen entend rattraper ce retard et Yoon Jae-soo le réaffirme à l'occasion de cette présentation de comptes : en Corée et à destination du marché chinois, NCsoft a noué plusieurs partenariats avec des spécialistes du jeu mobile coréen (notamment Ntreev Soft mobile et Netmarble) et plusieurs de ses licences seront donc adaptées sur plateformes mobiles -- à commencer par Blade and Soul et Aion.
Et alors que les acteurs coréens du secteur commencent à lorgner sur les marchés occidentaux, NCsoft n'entend pas ici accuser le moindre retard et a déjà implanté un bureau dédié aux États-Unis, dans la Silicon Valley, afin de localiser et distribuer ses titres mobiles sur le marché américain.

Là encore, on sera curieux d'évaluer les résultats de cette politique en temps et en heure, mais déjà les investisseurs coréens répondent favorablement aux annonces : suite à la publication de ces comptes (finalement en demi-teinte), l'action de NCsoft grimpe aujourd'hui 6,37% sur les places boursières sud-coréennes.

Réactions (37)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

42 aiment, 40 pas.
Note moyenne : (86 évaluations)
4,3 / 10 - Médiocre