Smilegate soutient les startups pour « rendre à la société tout ce qu'elle lui a donné »

Le studio Smilegate (Crossfire, Lost Ark) initie un plan de soutien aux jeunes startups sud-coréennes et investit 200 milliards de wons (sans contreparties) pour favoriser l'émergence de jeunes studios de développement.

Smilegate soutient les startups pour « rendre à la société tout ce qu'elle lui a donné »

Si le groupe SmileGate n'est peut-être pas le plus connu des studios de développement de jeux en ligne coréens, il n'en reste pas moins l'un des (discrets) géants du secteur : Smilegate est notamment à l'origine de CrossFire (longtemps resté le shooter le plus populaire en Chine), en attendant le lancement de Lost Ark (qui suscite déjà un véritable engouement tant en Asie qu'en Occident).
Aujourd'hui, Smilegate s'impose comme le deuxième groupe coréen en termes de résultats opérationnels après Nexon et le studio entend utiliser une partie de ses bénéfices pour soutenir et financer le développement de startups locales.

Smilegate vient en effet d'annoncer un plan de financements de 200 milliards de wons (l'équivalent de 165,6 millions d'euros) à destination de jeunes développeurs, dont 70 milliards pour financer des projets novateurs à un stade très précoce -- de quoi mener des expérimentations qui n'auraient pas forcément trouvé d'investisseurs traditionnels. Et au-delà du plan de financement, Smilegate indique mettre également en place un « club d'investisseurs » visant à aider jeunes développeurs et investisseurs chevronnés à se rencontrer pour poursuivre l'initiative au-delà du seul budget de Smilegate.
D'ores et déjà, 23 startups coréennes profitent du programme (considéré comme l'un des plus ambitieux à ce jour en Corée) et on retient tout autant que Silmegate ne réclame pas d'intéressements aux résultats des studios qu'il finance. Kwon Hyuk-bin, à la tête de Smilgate, considère en effet « de [s]a responsabilité de rendre à la société civile tout ce qu'elle [lui] a donné ». Et si l'action du studio n'est peut-être pas totalement désintéressée (en termes d'image et aussi économiques puisque Smilegate espère « pouvoir profiter du dynamisme » de l'écosystème ainsi encouragé), la démarche aura sans doute aussi le mérite de contribuer à faire émerger de nouveaux acteurs susceptibles de porter des principes ludiques novateurs. Et ce n'est peut-être pas anodin dans le contexte actuel.


  • En chargement...

Que pensez-vous de SmileGate ?

3 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (4 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien