Bless détaille le contenu de sa bêta 2

Du 16 au 22 décembre prochain, Bless accueillera de nouveaux joueurs en bêta 2. Pour l'occasion, le MMORPG intègre de nouveaux contenus, dont ses mécanismes RxR mêlant guerres de factions et conflits de guildes.

Bless détaille le contenu de sa bêta 2

On l'a noté, dans le cadre d'une deuxième phase de bêta, Bless accueillera à nouveau les testeurs coréens sur ses serveurs de jeu du 16 au 22 décembre prochain. D'ici là, le studio Neowiz entend attirer les joueurs (notamment au travers de campagnes de recrutements de testeurs) et précise surtout le contenu de cette nouvelle phase de test. Petite revue de détails de ce que les testeurs pourront découvrir tout au long des 36 niveaux débloqués en bêta).

Classes et races jouables

Carte

D'abord, on le sait, cette bêta 2 doit intégrer les mécaniques RvR du MMORPG. Un choix loin d'être anodin puisqu'il implique de débloquer de nombreux nouveaux contenus : le choix d'une faction, avec leur races et classes de personnages, leur zone de départ dans de nouvelles régions à explorer, en plus des champs de batailles accueillant les affrontements.
Les joueurs devront donc choisir leur camp et rejoindre tantôt les rangs des cités libres de l'Union et leur goût pour la liberté et l'aventure (au sud) ; tantôt ceux de l'empire d'Hieron basé sur des valeurs de loyauté et d'honneur (au nord).

Peuples de l'Union (bêta 2)
Peuples d'Hieron (bêta 2)

Dans ce contexte, six races et classes de personnages seront débloquées en bêta 2 (sur les dix promises pour la sortie). En bêta 1, on pouvait déjà tester trois peuples de l'Union (les humains Amistad, les Elfes aquatiques et les Pantera). S'y ajoutent trois peuples de l'empire d'Hieron (les humains Habichts, les Elfes sylvains et les Lupus), ayant accès à quatre races de personnages : gardien (un guerrier), paladin (support), berserker (combattant offensif au corps à corps) et ranger (maniant l'arc).
Ces nouveaux personnages débarquent avec leurs contrées respectives dans l'univers de jeu et le développeur en dévoile les capitales -- situé dans le nord de l'univers de jeu, parmi les douze nouvelles zones à explorer.

Capitale des Humains Habichts
Capitale des Elfes sylvains
Village des Lupus
Village des Lupus

Les bases du « RxR »

RxR

Le coeur de cette nouvelle mouture de Bless repose néanmoins sur un gameplay basé sur l'affrontement de factions. Peu de détails sont dévoilés, mais le studio Neowiz promet d'abord des guerres d'envergure opposant deux armées comptant jusqu'à 200 combattants chacune (on sera curieux de tester sur pièce la stabilité des serveurs dans le cadre de ces combats 200 contre 200). Chaque faction envoie donc ses troupes, placées sous le commandement d'un magistrat, dont le rôle est de coordonner la conquête ou la protection de forteresses.

RxR

Mais une fois placée sous la bannière d'une faction, la forteresse et la contrée qu'elle représente deviennent alors l'enjeu de conflits plus politiques -- Neowiz évoque alors un gampelay RxR devant signifier les guerres croisées qui s'instaurent dans et hors des deux grandes factions.
Les guildes de la faction victorieuse pourront en effet réclamer la gestion de la contrée et devront en assurer la protection (Neowiz mentionne des gouverneurs et des seigneurs de guerre à la tête de garnisons -- pour porter un gameplay politique et militaire ?). Mais la guilde en charge de cette lourde tâche devra alors concilier avec les menaces d'invasions de la faction adverse, mais aussi avec les « rebellions » fomentées par les guildes sa propre faction. Des guerres de factions et des conflits de guildes, donc, pour alimenter « les interactions d'un vrai monde vivant ».
Le rôle de souverain s'avère donc complexe (Neowiz évoque un titre de vice-roi - ayant accès à une monture spéciale wyvern ou griffon selon les factions), obligeant à la fois à une certaine vigilance à l'égard de l'ennemi extérieur et une forme de diplomatie avec ses adversaires de l'intérieur.

Quêtes, raids et donjons PvE

Autres nouveautés de cette bêta 2, Bless ouvre ses premiers donjons et systèmes de quêtes publiques. Le développeur évoque un premier donjon accessible très tôt dans la progression du personnage (faisant office de tutoriel) et un second réservé aux groupe de cinq joueurs de niveau 30+ (on peut progresser jusqu'au niveau 36 dans cette bêta). On nous promet un haut niveau de difficulté et des bosses redoutables. Et ces donjons s'esquissent en vidéo.

15__cbt2_screenshot0424_RESIZED.jpg

En termes de contenu PvE, le développeur imagine manifestement aussi ce qui s'apparente des quêtes publiques. Des cités pourraient ainsi être envahies de monstres, les joueurs devraient alors se mobiliser pour protéger la population et repousser les envahisseurs.

Dans tous les cas (que ce soit en PvP, « RxR » ou dans le cadre des donjons et autres quêtes publiques), Neowiz promet un gameplay combattant bien plus dynamique que lors de la première phase de test (c'était l'un des principaux reproches formulés par les testeurs). Les joueurs devraient dorénavant mieux ressentir la puissance des coups portés et le développeur assure qu'une meilleure synergie existe entre les quatre classes jouables en bêta (gardien, paladin, berserker et archer, donc).
Si Bless est promis à une exploitation internationale, le jeu n'entend pour l'instant n'accueillir que des testeurs sud-coréens (du 16 au 22 décembre prochain). On sera néanmoins sans doute curieux de découvrir leur ressenti au terme de cette bêta 2 -- en attendant de tester sur pièce.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bless ?

44 aiment, 19 pas.
Note moyenne : (67 évaluations | 1 critique)
6,6 / 10 - Très prometteur

6 joliens y jouent, 7 y ont joué.